Agence APS : l’Algérie dénonce une cyberattaque provenant du Maroc

13 février 2023 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Maroc est accusé d’être derrière les cyberattaques qui ont visé le site de l’Agence presse service (APS), agence de presse officielle algérienne.

En Algérie, l’APS et les différents médias publics affirment que l’agence de presse officielle algérienne a été victime d’une « cyberattaque aigüe » venant « de plusieurs endroits, dont Israël, le Maroc et certains endroits en Europe ». En conséquence, l’APS s’est vue contrainte de « désactiver le site internet ». L’agence assure par ailleurs que la « base de données de la plateforme n’a pas été atteinte », les procédures techniques ayant permis de contrer ces cyberattaques.

À lire : Guerre électronique entre le Maroc et l’Algérie

Ce n’est pas la première fois que les sites de l’APS ont été victimes d’une cyberattaque. Nos sites internet « sont sujets de plusieurs cyberattaques depuis bien longtemps et font partie d’une guerre cybernétique contre » l’Algérie, rappelle l’agence.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Israël - Piratage - Internet

Aller plus loin

Guerre électronique entre le Maroc et l’Algérie

En réponse à la récente cyberattaque des hackers algériens, leurs homologues marocains ont réagi, ciblant à leur tour, de nombreux sites gouvernementaux algériens sur Internet.

Des hackers algériens s’en prennent à des sites marocains

Le site officiel de l’université des sciences de Fès est visé par une cyberattaque orchestrée par un hacker algérien.

L’Algérie derrière la cyberattaque contre la Map ?

L’Agence de presse marocaine MAP a été la cible d’une attaque par déni service (DDOS) en début de semaine. Celle-ci intervient quelques jours à peine après celle qui a touché...

L’Iran forme des hackers algériens pour attaquer le Maroc

Le site de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a été piraté lundi par des hackers algériens qui auraient été formés par l’Iran. Le site piraté a affiché...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : fin des frais pour le paiement des factures sur internet

Les opérateurs économiques qui continuaient à prélever les frais de service à leurs clients lors des règlements des factures par voie électronique, ont mis fin à cette pratique, a annoncé mardi le Conseil de la concurrence.

Office des changes au Maroc : du nouveau pour l’e-commerce

Les jeunes entreprises innovantes en nouvelles technologies ont désormais une dotation commerce électronique plafonnée à un million de dirhams par année civile, selon la version 2024 de l’Instruction générale des opérations de change (IGOC).

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.

Le Maroc accélère sur la 5G en vue de la coupe du monde 2030

Le ministère de la Transition numérique et de la réforme de l’administration aura à charge la gestion des télécommunications lors de la coupe du monde 2030. Ainsi en a décidé le Comité marocain d’organisation du tournoi.

Le Maroc doit-il s’inquiéter pour le sabotage des câbles sous-marins ?

Après le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2, le Maroc doit-il craindre celui des câbles sous-marins utilisés pour l’Internet ou l’électricité ?

Bonne nouvelle pour les automobilistes marocains

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de faire une fleur aux automobilistes marocains en ce qui concerne la Taxe Spéciale Annuelle sur les Véhicules (TSAV).

Ramadan et réseaux sociaux : les photos d’iftar divisent

Pendant le mois sacré de Ramadan, de nombreux influenceurs marocains publient quotidiennement sur les réseaux sociaux des photos de tables garnies de mets et de boissons pour la rupture du jeûne (iftar). Un comportement perçu comme de la provocation...

AliExpress et Shein : la douane marocaine mène la vie dure aux acheteurs

Malgré la suppression de l’exonération des frais de douane sur les transactions d’une valeur inférieure à 1 250 DH, les Marocains n’ont pas arrêté de faire des achats en ligne à l’international, notamment sur les sites chinois (AliExpress et Shein)....

Le Maroc s’oriente vers une administration sans papier avec une nouvelle plateforme numérique

Le ministère délégué chargé de la Transition numérique entend développer une plateforme dénommée « le compte numérique de l’usager » pour améliorer la qualité des services de l’administration aux usagers.