Des hackers algériens s’en prennent à des sites marocains

6 août 2022 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le site officiel de l’université des sciences de Fès est visé par une cyberattaque orchestrée par un hacker algérien.

Une cyberattaque a visé le site officiel de l’Université des sciences Dhar El Mahraz de Fès (FSDM) vendredi 5 août, rapporte Morroco World News. L’auteur de cette manœuvre serait un hacker algérien, qui a laissé sa signature avec le drapeau algérien sur le site Web de l’université et une légende : « Pas de paix entre les systèmes ». Sur Twitter, il a affirmé avoir collecté trois millions de lignes de données, y compris des e-mails et des mots de passe.

À lire : Le site du patronat marocain hacké par des Algériens

Une cyberattaque similaire avait été orchestrée en 2021. La cible ? La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) dont le site officiel était hors service, le 22 novembre. Il a fallu un travail titanesque pour rendre le site (cgem.ma) disponible.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Education - Internet

Aller plus loin

Le site du patronat marocain hacké par des Algériens

Le site officiel de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a fait l’objet d’une cyberattaque. Il était hors service, lundi, dans la soirée. Un hacker algérien...

Aidée par l’Iran, l’Algérie mène une cyberguerre contre le Maroc

L’Algérie s’est alliée à l’Iran pour mener une cyberguerre contre le Maroc. Les hackers algériens ont lancé des plusieurs attaques contre des institutions et des sites...

L’Algérie derrière la cyberattaque contre la Map ?

L’Agence de presse marocaine MAP a été la cible d’une attaque par déni service (DDOS) en début de semaine. Celle-ci intervient quelques jours à peine après celle qui a touché...

Des hackers marocains attaquent Israël

À l’heure où Israël riposte après l’attaque surprise menée samedi par des combattants palestiniens, des groupes hacktivistes – dont des Marocains – s’attaquent à son cyberespace.

Ces articles devraient vous intéresser :

Lenteur d’Internet au Maroc : les critiques d’un député

Le député Ahmed Abbadi du groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) à la Chambre des représentants a dénoncé le faible débit de la connexion Internet dans plusieurs villes et régions du Maroc, imputant la responsabilité de cette...

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

Le Maroc s’oriente vers une administration sans papier avec une nouvelle plateforme numérique

Le ministère délégué chargé de la Transition numérique entend développer une plateforme dénommée « le compte numérique de l’usager » pour améliorer la qualité des services de l’administration aux usagers.

Le Maroc accélère sur la 5G en vue de la coupe du monde 2030

Le ministère de la Transition numérique et de la réforme de l’administration aura à charge la gestion des télécommunications lors de la coupe du monde 2030. Ainsi en a décidé le Comité marocain d’organisation du tournoi.

Office des changes au Maroc : du nouveau pour l’e-commerce

Les jeunes entreprises innovantes en nouvelles technologies ont désormais une dotation commerce électronique plafonnée à un million de dirhams par année civile, selon la version 2024 de l’Instruction générale des opérations de change (IGOC).

Le Maroc accélère son déploiement de la 5G

Le Maroc s’active pour disposer d’une connexion internet 5G avant 2030, année où il co-organisera la Coupe du monde 2030 avec l’Espagne et le Portugal.

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Au Maroc, les élèves fêtent la fin d’année scolaire en déchirant leurs cahiers

Au Maroc, des scènes des élèves déchirant leurs cahiers et livres pour annoncer la fin de l’année scolaire, se sont reproduites.

Interdire ou réguler TikTok ? Le Maroc cherche la solution

Menacé d’interdiction aux États-Unis et en Europe, TikTok est de plus en plus décrié dans le monde. Au Maroc, des voix continuent d’appeler à l’interdiction de l’application chinoise. Mais plutôt que de l’interdire, des experts appellent à encadrer son...