Le site du patronat marocain hacké par des Algériens

23 novembre 2021 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le site officiel de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a fait l’objet d’une cyberattaque. Il était hors service, lundi, dans la soirée. Un hacker algérien serait à l’origine de cette manœuvre.

« No peace between systems » (Pas de paix entre les systèmes), pouvait-on lire sur la page d’accueil, avec au-dessus le drapeau algérien et la signature du pirate : 1337_H4x0rs_DZ. Il s’agirait d’un défacement, une modification non sollicitée de la présentation d’un site web à la suite d’un piratage, selon les spécialistes.

A lire : Des hackers marocains font tomber un site officiel algérien

Pour l’heure, l’image que le pirate a imposée à la page a été retirée, mais le site reste indisponible (cgem. ma) à l’écriture de ces lignes. L’ensemble des sous-domaines du site auraient été hackés.

À noter que depuis quelques semaines, les responsables algériens n’ont cessé d’incriminer le Maroc chaque fois que l’un de leurs sites fait l’objet d’une cyberattaque.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) - Internet

Aller plus loin

Interpol s’intéresse aux hackers marocains

Des sociétés marocaines et leurs fournisseurs ont porté plainte auprès des services de sécurité nationaux et d’Interpol. Ils ont été victimes des hackers, qui ont utilisé leurs...

Des hackers marocains font tomber un site officiel algérien

Le groupe marocain de hackers dénommé « MoroccoHack Team » aurait orchestré une cyberattaque contre le site du ministère algérien des Finances.

Des hackers algériens s’en prennent à des sites marocains

Le site officiel de l’université des sciences de Fès est visé par une cyberattaque orchestrée par un hacker algérien.

Maroc : des hackers s’emparent de plus d’un million de dirhams

Trois individus, âgés de 20 à 23 ans, ont été déférés, mercredi devant le parquet général de Meknès, pour leur implication présumée dans un réseau criminel spécialisé dans...

Ces articles devraient vous intéresser :

AliExpress et Shein : la douane marocaine mène la vie dure aux acheteurs

Malgré la suppression de l’exonération des frais de douane sur les transactions d’une valeur inférieure à 1 250 DH, les Marocains n’ont pas arrêté de faire des achats en ligne à l’international, notamment sur les sites chinois (AliExpress et Shein)....

Interdire ou réguler TikTok ? Le Maroc cherche la solution

Menacé d’interdiction aux États-Unis et en Europe, TikTok est de plus en plus décrié dans le monde. Au Maroc, des voix continuent d’appeler à l’interdiction de l’application chinoise. Mais plutôt que de l’interdire, des experts appellent à encadrer son...

Maroc : La mort en spectacle sur TikTok

S’il y a une fâcheuse tendance qui se développe de plus en plus au Maroc, c’est bien la banalisation de la mort sur TikTok et d’autres réseaux sociaux par des influenceurs marocains.

Maroc : ces régions oubliées de l’internet

Lors d’un débat organisé par le Parti Authenticité et Modernité (PAM), Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’administration, a révélé la part du territoire marocain sans couverture internet.

Lenteur d’Internet au Maroc : les critiques d’un député

Le député Ahmed Abbadi du groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) à la Chambre des représentants a dénoncé le faible débit de la connexion Internet dans plusieurs villes et régions du Maroc, imputant la responsabilité de cette...

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Maroc : bonne nouvelle pour les salariés

Le projet de décret concernant une révision du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du salaire minimum agricole garantie (SMAG) a été validé par le conseil de gouvernement.

Maroc : fin des frais pour le paiement des factures sur internet

Les opérateurs économiques qui continuaient à prélever les frais de service à leurs clients lors des règlements des factures par voie électronique, ont mis fin à cette pratique, a annoncé mardi le Conseil de la concurrence.

Ramadan et réseaux sociaux : les photos d’iftar divisent

Pendant le mois sacré de Ramadan, de nombreux influenceurs marocains publient quotidiennement sur les réseaux sociaux des photos de tables garnies de mets et de boissons pour la rupture du jeûne (iftar). Un comportement perçu comme de la provocation...

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.