Rabat : le café «  7ᵉ art  » sera rasé

25 novembre 2021 - 13h00 - Ecrit par : A.P

Le café «  7ᵉ Art  », situé sur l’Avenue Allal Ben Abdellah, au centre de Rabat, sera démoli dans un délai de quarante-huit heures. Ainsi en ont décidé les autorités de la ville. Le gérant de l’espace envisage de former un recours contre cette décision.

Après la fermeture du café, les autorités de Rabat ont décidé de raser le site. La décision de démolition, notifiée à son gérant depuis le 19 novembre dernier, lui ordonne de libérer les lieux dans un délai de quarante-huit heures, rapporte l’hebdomadaire Al Watan cité par Le360. Ce dernier a contesté cette décision du conseil de la ville, soulignant qu’elle n’a pas pris en compte les conditions sociales des familles des salariés qui y travaillent depuis 1997.

En 2011, le gérant du café avait reçu une mise en demeure du conseil de la ville lui demandant de vider les lieux afin de lui permettre de lancer les travaux de construction du siège de l’hôtel de ville. Il avait aussi contesté cette décision. L’affaire n’ayant pas connu de suite, il a poursuivi ses travaux d’aménagement du site et a continué de verser régulièrement les frais de location du site à la mairie.

À lire : Rabat : les artistes se mobilisent pour la réouverture du café « 7ᵉ Art »

Les locataires, patrons et employés du site avaient été informés verbalement, au début de la crise sanitaire, de la décision de sa fermeture. Mais ce n’est que lundi dernier que les autorités ont notifié au gérant la décision de démolition d’une partie de l’espace dans un délai de quarante-huit heures. Selon Al Watan, cette décision s’inscrit dans le cadre du plan d’aménagement de la ville, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2012. « Les espaces communs devraient être récupérés et remis dans leur état initial avant de lancer la procédure d’inscription du site au Registre national des lieux historiques », expliquent les autorités.

« Les plans du site n’avaient jamais été modifiés depuis la signature du contrat de bail entre la fondation des œuvres sociales du centre cinématographique marocain et la commune urbaine de Rabat », conteste le gérant, Fouad El Kamani, assurant que la justice avait déjà tranché cette question en novembre 2013.

Tags : Rabat - Patrimoine - Restauration

Aller plus loin

Rabat, capitale culturelle du monde islamique en 2022

L’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) a désigné Rabat capitale culturelle du monde islamique en...

Le Grand théâtre de Rabat est prêt, mais restera fermé en raison de la crise sanitaire

Après 7 ans de travaux, le Grand théâtre de Rabat est fin prêt. Mais il ne pourra rouvrir ses portes qu’après la levée de l’état d’urgence actuellement en vigueur dans le...

Trois artistes marocains récompensés à l’AFRIMA

L’édition 2021 des All Africa Music Awards (AFRIMA 2021), qui s’est déroulée au Nigeria, a permis aux artistes marocains de s’affirmer une fois de plus sur le continent, en raflant...

Rabat : les artistes se mobilisent pour la réouverture du café « 7ᵉ Art »

Des artistes marocains se mobilisent pour empêcher la fermeture définitive du célèbre café « 7ᵉ Art », à Rabat, considéré comme le point de rencontre d’artistes et...

Nous vous recommandons

Gaz : l’Espagne délaisse l’Algérie

L’Espagne a baissé ses importations de gaz d’Algérie de 42 % sur la période de janvier à juillet et a augmenté ses achats de la Russie de 15,6 % après la guerre russo-ukrainienne, selon les dernières données d’Enagas publiées en...

La famille de Saad, un Marocain de 13 ans, désespérément à sa recherche

Les parents de Saad, un jeune Marocain de 13 ans, porté disparu alors qu’il tentait de rejoindre Ceuta, sont désespérément à sa recherche depuis le 5 août dernier.

Le Maroc va-t-il à nouveau proroger l’état d’urgence sanitaire ?

Quatorze projets de décrets seront au menu du Conseil du gouvernement qui se tiendra lundi prochain. Il s’agit entre autres du décret portant application des articles 32 et 35 de la loi relative aux usages licites du cannabis et celui concernant...

Marhaba 2022 : attention aux pics de retour

L’opération Marhaba 2022 se poursuit « dans de bonnes conditions », d’après l’autorité portuaire de Tanger Med. Selon ses prévisions, la période de retour enregistrera son pic du 25 au 30 août.

Royal Air Maroc lance de nouveaux services pour les Marocains d’Europe

Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la mise en place de nouveaux services en vue de séduire les Marocains résidant en Europe, et désireux de passer les prochaines vacances au Maroc.

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté (et baissé)

L’indice des prix à la consommation(IPC) a enregistré une hausse de 0,8 % au cours du mois d’août 2021, comparé au même mois de l’année dernière, mais en stagnation par rapport à juillet.

Épinay-sur-Seine : Bouchra, poignardée par son ex-compagnon

Une femme d’origine Marocaine, âgée de 44 ans, a été poignardée à mort vendredi à Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) par son ex-compagnon, qui venait d’être libéré de prison après avoir purgé sa peine pour...

Une chanteuse mexicaine révèle sa relation avec un prince marocain

L’ex-chanteuse et actrice, Pilar Montenegro, aurait eu une liaison avec un prince du Maroc, a annoncé l’ancienne membre de Garibaldi, Luisa Fernanda. Le roi Hassan II se serait-il opposé à cette relation...

Maroc : des trafiquants de drogue blanchissent de l’argent via la culture de l’avocat

À Kenitra, les trafiquants de drogue ont trouvé une nouvelle astuce pour blanchir l’argent sale. Ils prennent possession de centaines d’hectares et s’investissent dans la culture de l’avocat.

Recherchés par la Belgique, deux dangereux criminels se trouveraient au Maroc

Hamza Akarkach et Aziz Mozoune, deux dangereux criminels, sont activement recherchés par la police fédérale belge. Ils sont soupçonnés de trafic de drogues en provenance du Maroc, de kidnapping et séquestration d’un Belge en...