Rabat : le café «  7ᵉ art  » sera rasé

25 novembre 2021 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le café «  7ᵉ Art  », situé sur l’Avenue Allal Ben Abdellah, au centre de Rabat, sera démoli dans un délai de quarante-huit heures. Ainsi en ont décidé les autorités de la ville. Le gérant de l’espace envisage de former un recours contre cette décision.

Après la fermeture du café, les autorités de Rabat ont décidé de raser le site. La décision de démolition, notifiée à son gérant depuis le 19 novembre dernier, lui ordonne de libérer les lieux dans un délai de quarante-huit heures, rapporte l’hebdomadaire Al Watan cité par Le360. Ce dernier a contesté cette décision du conseil de la ville, soulignant qu’elle n’a pas pris en compte les conditions sociales des familles des salariés qui y travaillent depuis 1997.

En 2011, le gérant du café avait reçu une mise en demeure du conseil de la ville lui demandant de vider les lieux afin de lui permettre de lancer les travaux de construction du siège de l’hôtel de ville. Il avait aussi contesté cette décision. L’affaire n’ayant pas connu de suite, il a poursuivi ses travaux d’aménagement du site et a continué de verser régulièrement les frais de location du site à la mairie.

À lire : Rabat : les artistes se mobilisent pour la réouverture du café « 7ᵉ Art »

Les locataires, patrons et employés du site avaient été informés verbalement, au début de la crise sanitaire, de la décision de sa fermeture. Mais ce n’est que lundi dernier que les autorités ont notifié au gérant la décision de démolition d’une partie de l’espace dans un délai de quarante-huit heures. Selon Al Watan, cette décision s’inscrit dans le cadre du plan d’aménagement de la ville, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2012. « Les espaces communs devraient être récupérés et remis dans leur état initial avant de lancer la procédure d’inscription du site au Registre national des lieux historiques », expliquent les autorités.

« Les plans du site n’avaient jamais été modifiés depuis la signature du contrat de bail entre la fondation des œuvres sociales du centre cinématographique marocain et la commune urbaine de Rabat », conteste le gérant, Fouad El Kamani, assurant que la justice avait déjà tranché cette question en novembre 2013.

Sujets associés : Rabat - Patrimoine - Restauration

Aller plus loin

Rabat : les artistes se mobilisent pour la réouverture du café « 7ᵉ Art »

Des artistes marocains se mobilisent pour empêcher la fermeture définitive du célèbre café « 7ᵉ Art », à Rabat, considéré comme le point de rencontre d’artistes et d’intellectuels.

Le Grand théâtre de Rabat est prêt, mais restera fermé en raison de la crise sanitaire

Après 7 ans de travaux, le Grand théâtre de Rabat est fin prêt. Mais il ne pourra rouvrir ses portes qu’après la levée de l’état d’urgence actuellement en vigueur dans le pays.

Rabat, capitale culturelle du monde islamique en 2022

L’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) a désigné Rabat capitale culturelle du monde islamique en 2022.

Rabat : le café 7ᵉ art démoli (vidéo)

Les ouvriers ont commencé à démolir le café « 7ᵉ Art », situé sur l’Avenue Allal Ben Abdellah, au centre de Rabat. Une démolition décidée par les autorités de la ville, mais qui...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’informel secoue les restaurants

Au Maroc, les restaurateurs ambulants disputent les parts de marché avec les restaurateurs formellement établis. Pour mettre fin à cette concurrence déloyale, les professionnels appellent à une réglementation claire pour soutenir le secteur de la...

KFC ouvre de nouveaux restaurants au Maroc

Fidèle à son plan d’expansion initial, KFC, la chaîne de restauration rapide américaine envisage d’ouvrir 10 nouveaux restaurants au Maroc cette année.

Jack Lang encense le roi Mohammed VI

Jack Lang, directeur de l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris, a manifesté de nouveau, son admiration pour le roi Mohammed VI pour son engagement au profit de l’édification d’un Maroc fort et avancé dans beaucoup de domaines. Pour l’éternel ministre...

Des lunettes signées Imaan Hammam pour port Tanger

La marque de lunette Port Tanger a lancé de nouveaux modèles, fruit d’une collaboration avec le mannequin néerlandais d’origine marocaine Imaan Hammam. La collection a été récemment mise en vedette par la star de 26 ans.

Le Melhoun et Dekka Marrakchia deviennent patrimoine immatériel de l’ICESCO

Encore de nouveaux sites historiques, arts ou éléments culturels inscrits sur les listes finales du patrimoine matériel et immatériel dans le monde islamique. Le Comité en charge et relevant de l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les...

Abidat Rma bientôt au patrimoine immatériel mondial de l’humanité ?

Le Maroc envisage de faire connaître au monde entier l’art d’Abidat Rma en l’inscrivant sur la liste du patrimoine immatériel mondial de l’humanité. L’annonce a été faite par le directeur régional de la culture Béni Mellal-Khénifra, Azouz Boujamid.

Imaan Hammam célèbre la culture arabe

Le mannequin néerlandais d’origine marocaine-égyptienne Imaan Hammam et Amina Muaddi célèbrent la culture arabe à travers la campagne printemps 2022 de la marque de chaussures.

La SNRT ouvre ses portes aux Marocains du monde

Des journées portes ouvertes au profit de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Il s’agit d’une initiative de la SNRT en vue de mettre les projecteurs sur le rôle que jouent ces citoyens marocains résidant à travers le monde dans le...

Maroc : le cri d’alarme des cafetiers et restaurateurs

Les propriétaires de cafés et de restaurants au Maroc alertent de nouveau sur leur situation. Ils appellent les autorités à sauver leur secteur sérieusement mis à rude épreuve.

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...