Maroc : les vacances de fin d’année compromises par la suspension des vols

13 décembre 2021 - 23h00 - Economie - Ecrit par : S.A

La prolongation de la suspension des liaisons aériennes par les autorités marocaines jusqu’au 31 décembre produit un impact négatif sur les vacances de fin d’année. Le tourisme marocain en pâtit durement.

La décision marocaine relative à la prolongation de la suspension des vols au départ et à destination du Maroc compromet les vacances de fin d’année, fait remarquer le site britannique Inews. Les Britanniques ne pourront donc pas venir au Maroc alors que le royaume est l’une de leurs destinations privilégiées pour les vacances. Un manque à gagner pour les opérateurs du tourisme.

À lire : En difficulté, le tourisme marocain mis à mal par la suspension des vols

Jeudi, la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) a annoncé que tous les vols vers et depuis le Maroc sont suspendus du 9 décembre jusqu’au 31 décembre minimum. Le 29 novembre, les autorités marocaines avaient décidé de la fermeture du ciel marocain jusqu’au 13 décembre à cause de la propagation rapide du nouveau variant du virus de la Covid-19 — Omicron (B.1.1.529), notamment en Europe et en Afrique. Une décision qui est également motivée par le souci de préserver les acquis réalisés par le Maroc dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 et de protéger la santé des citoyens.

À lire : Maroc : la prolongation de la suspension des vols ruine les espoirs des opérateurs du tourisme

Après la prolongation de la suspension des vols, Royal Air Maroc (RAM) a programmé des vols spéciaux (soumis à autorisation spéciale) au départ du Maroc et à destination de la France, de la Belgique, de l’Italie, de l’Espagne, du Canada, des États-Unis, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, et du Gabon jusqu’au 31 décembre prochain.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Destination - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

En difficulté, le tourisme marocain mis à mal par la suspension des vols

Au Maroc, le tourisme va être durement touché par la suspension des vols et des liaisons maritimes. Un mois de décembre sombre pour les acteurs du secteur.

Maroc : la prolongation de la suspension des vols ruine les espoirs des opérateurs du tourisme

Alors qu’ils espéraient la levée de la décision relative à la suspension des vols réguliers au départ et à destination du Maroc pour réaliser de bons chiffres d’affaires en ce...

Nouveaux vols de rapatriement pour les Tunisiens bloqués au Maroc

Tunisair va opérer un vol de rapatriement des Tunisiens bloqués au Maroc suite à la prolongation de la suspension des liaisons aériennes. La compagnie a reçu l’autorisation des...

Le Maroc prolonge la suspension des liaisons aériennes

Le Maroc décidé de prolonger la suspension des liaisons aériennes et maritimes, selon des sources proches des milieux du transport aériens cités par la Map.

Ces articles devraient vous intéresser :

« J’ai visité le Maroc - voici pourquoi je n’y retournerai jamais »

Sur la toile, des tiktokeurs et Youtubeurs – dont des Américains – déconseillent à leurs followers de se rendre au Maroc et en évoquent les raisons. Ils disent ne plus avoir l’intention de retourner dans le royaume.

Le Maroc renforce le contrôle des locations Airbnb

En collaboration avec les ministères du Tourisme et de l’Intérieur, les services de contrôle de l’Office des changes mènent un vaste audit des transferts internationaux pour la location de résidences touristiques via la plateforme Airbnb.

Le Maroc veut devenir une destination touristique incontournable

La ministre marocaine du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, a dévoilé la nouvelle feuille de route élaborée pour le secteur à l’horizon 2026 afin de faire du Maroc l’une des plus grandes destinations touristiques au monde.

Les touristes peuvent-ils entrer au Maroc avec un drone ?

Les touristes nationaux mais surtout étrangers développent de plus en plus une passion pour l’utilisation des drones. Que dit la loi marocaine sur cet appareil ?

Au Maroc, le marché opaque des locations saisonnières

Dans le secteur de la location saisonnière, les agences de voyages opérant au Maroc font face à une « concurrence illégale » des courtiers qui tirent grand profit de l’activité à leur détriment. Des voix s’élèvent pour appeler à l’assainissement du...

Maroc : les aéroports seront tous modernisés

Le Maroc envisage de mener prochainement une étude sur le développement de ses aéroports à l’horizon 2045. Un appel d’offres international a été récemment lancé à cet effet.

Maroc : à peine arrivé, Ryanair fait déjà polémique

Le ministère du Tourisme et celui du Transport et de la logistique ont tenu à faire une mise au point concernant le supposé soutien financier octroyé à Ryanair pour opérer des vols intérieurs au Maroc, la concurrence déloyale à Royal Air Maroc et le...

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.