En difficulté, le tourisme marocain mis à mal par la suspension des vols

5 décembre 2021 - 19h20 - Economie - Ecrit par : S.A

Au Maroc, le tourisme va être durement touché par la suspension des vols et des liaisons maritimes. Un mois de décembre sombre pour les acteurs du secteur.

Alors que les professionnels du secteur touristique espéraient se refaire une bonne santé financière en ce mois de décembre où de milliers de touristes étaient attendus au Maroc, c’est la grande désolation. En cause, la décision marocaine relative à la suspension des vols et des liaisons maritimes pendant 15 jours à partir de lundi 29 novembre 2021 à 23h59. La Confédération nationale du tourisme (CNT) prévoit « une perte de 1 milliard de dirhams pour la seule dernière semaine de décembre où 100 000 touristes étrangers étaient attendus », rapporte Le Monde. « C’est fini. Il n’y aura pas de reprise à la fin de l’année et sans doute pas non plus dans les premiers mois de 2022 », commente Zoubir Bouhoute, président du Conseil du tourisme provincial à Ouarzazate.

À lire : Tourisme au Maroc : la reprise ajournée à 2023

La décision marocaine a provoqué la fermeture d’un bon nombre d’établissements touristiques pour l’hiver », après une année de faillite avec un taux d’occupation pour les hôtels variant entre 15 et 30 % en novembre. Le transport touristique est aussi durement touché par les restrictions de voyage. « Nos 1 670 entreprises, dont 95 % sont des TPE-PME, sont à l’arrêt depuis le début de la crise sanitaire due au nouveau coronavirus. Elles n’ont plus les moyens de payer leurs charges ni leurs crédits. La situation est catastrophique », s’alarme Mounir Chami, de la Fédération nationale du transport touristique.

Sujets associés : Tourisme - Liaison aérienne - Liaison maritime

Aller plus loin

Maroc : coup dur pour le tourisme interne après l’interdiction de déplacements

La ville d’Agadir, peu touchée par la crise sanitaire du covid-19, avait tout pour devenir la destination touristique la plus prisée de cette saison estivale, n’eut été la...

Maroc : les vacances de fin d’année compromises par la suspension des vols

La prolongation de la suspension des liaisons aériennes par les autorités marocaines jusqu’au 31 décembre produit un impact négatif sur les vacances de fin d’année. Le tourisme...

Tourisme : les professionnels d’Asilah voient leurs rêves brisés

Alors qu’ils s’accrochaient à l’espoir de sauver la saison touristique, après plusieurs mois d’inactivités dus à la pandémie du coronavirus, les professionnels du tourisme...

Maroc : les opérateurs du tourisme entre incompréhension, colère et désespoir

Au Maroc, le secteur du tourisme est toujours plombé par le manque de visibilité. Les professionnels ont du mal à comprendre les décisions du gouvernement (de fermer les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Plus d’un million de téléspectateurs pour « Échappées belles » sur le Maroc

Samedi soir, l’émission « Échappées belles » qui invitait les téléspectateurs à aller à la découverte de certains villages marocains inconnus des touristes, a rassemblé plus d’un million de personnes.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le Maroc veut profiter des exploits des Lions de l’Atlas pour booster son tourisme

Les Lions de l’Atlas ont terminé à la quatrième place de la Coupe du monde 2022. Un exploit historique et exceptionnel dont veut profiter le Maroc pour revigorer son tourisme, puissant levier de développement.

Embellie du tourisme marocain grâce aux MRE

Au Maroc, le tourisme a connu une forte embellie en juin et juillet grâce notamment à l’afflux des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Mais la sortie de crise n’est pas pour demain.

Maroc : un semestre record pour le tourisme et les transferts des MRE

La trajectoire ascendante entamée par le tourisme marocain depuis janvier se poursuit à fin juin. En témoignent les recettes enregistrées. Il en est de même pour les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

L’arrivée des MRE booste le secteur du tourisme

L’activité touristique a repris des couleurs au Maroc. Un rythme accéléré qui présage même un dépassement des performances pré-pandémiques cet été. À fin, juin, le nombre d’arrivées est en hausse de 5 %, soit 1 140 000 de touristes contre 1 092 000...

Le parcours historique des Lions de l’Atlas impacte positivement le tourisme

Le parcours historique des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022 produit un impact plus que positif sur le tourisme marocain.

Le Maroc mise sur le tourisme interne

L’office national marocain du tourisme (ONMT) a lancé le week-end dernier, une campagne multi-support visant à booster le tourisme intérieur.

Tourisme au Maroc : très bons chiffres depuis le début de l’année

Le tourisme au Maroc affiche des chiffres exceptionnels depuis le début de l’année, d’après les données qui viennent d’être publiées par du ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire.