Tourisme au Maroc : la reprise ajournée à 2023

22 janvier 2021 - 15h30 - Ecrit par : Bladi.net

La reprise de l’activité touristique au Maroc devra encore attendre. De l’avis de deux opérateurs public et privé, le redémarrage tant espéré pour l’été prochain pourrait être prolongé jusqu’en 2023. La découverte d’une nouvelle variante du Covid-19 en Europe aura aggravé la situation sanitaire.

L’apparition de la nouvelle souche du coronavirus a enterré tout espoir de reprise à court terme chez les opérateurs qui voient ainsi leur rêve filer bien loin. Par conséquent, plus aucun touriste étranger n’a foulé le territoire du royaume depuis le durcissement des conditions imposées aux voyageurs européens à cause de la survenue de cette nouvelle variante de la pandémie, fait observer Médias24.com. Même la petite lueur d’espoir suscitée par la campagne de vaccination chez les opérateurs s’est estompée.

Pour s’en convaincre, le média a interrogé deux professionnels. D’après l’un d’entre eux, qui est une source proche du ministère du tourisme, le léger frémissement observé à Marrakech et Agadir en décembre a été totalement anéanti par les récentes restrictions européennes dues à l’apparition de la nouvelle souche du virus plus dangereuse et plus contagieuse. Cette situation a fortement pénalisé les pays récepteurs dont le Maroc qui ont subi une nouvelle désaffection des visiteurs étrangers « après la note d’alerte du Quai d’Orsay, la quarantaine en France et la fermeture des marchés anglais et allemand ».

Cependant, reconnaît-il, le secteur essayera « sans grand espoir », de rebondir en mars ou avril, malgré la période actuelle qui n’affiche aucun enjeu économique majeur. Loin de prétendre donc à un renversement de la situation actuelle, les opérateurs préfèrent préparer les « meilleures conditions à une éventuelle reprise au printemps », souligne-t-il. En attendant donc l’été, ils vont « se concentrer sur les vacances de printemps, même si d’un point de vue sanitaire, les choses ne se présentent pas sous les meilleurs auspices pour cette période », fait-il observer.

En excluant toute reprise pour les mois de mars ou d’avril et en misant plutôt sur juin ou juillet, ce professionnel du secteur précise que le préalable à cette reprise consiste à assurer le bon déroulement de la campagne de vaccination dans les marchés émetteurs et bien évidemment au Maroc. « De cette manière, si les choses se passent bien et que la confiance des clients revient, nous aurons de meilleures conditions pour recommencer à travailler », affirme-t-il, assurant fonder beaucoup «  d’espoir sur l’été mais toutes nos hypothèses de reprise sont fondées sur la fin de la campagne de vaccination ».

Se prononçant sur le retard de la campagne de vaccination au Maroc qui a connu déjà plusieurs reports, il estime que cela n’empêchera pas les arrivées étrangères. « Sachant que le Maroc devrait bientôt recevoir ses vaccins, il pourra rapidement accueillir des visiteurs car même les pays qui ont démarré très tôt leur campagne ne sont pas encore fin prêts », clarifie-t-il en s’appuyant sur la croissance actuelle du tourisme domestique qui, à l’en croire, soutiendra le secteur en attendant le retour des arrivées étrangères. À cet effet, il se félicite des nombreuses arrivées domestiques à Ifrane, Dakhla et dans d’autres villes. Pour conclure, il affirme qu’une véritable reprise d’activité est subordonnée à une immunité collective, ce qui pourrait durer jusqu’au dernier trimestre 2021.

Tags : Tourisme - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le visage du tourisme marocain à l’ère du Covid-19

Le tourisme marocain qui a affiché une parfaite santé ces dernières années, a été malmené en 2020 par la crise sanitaire et des mesures restrictives mises en place pour endiguer la...

Marrakech : le gouvernement douche les espoirs des opérateurs touristiques

L’annonce de la fermeture totale des restaurants à Marrakech ruine les espoirs des opérateurs touristiques qui comptaient sur la période des fêtes de fin d’année pour se refaire...

Au Maroc, le coronavirus plombe le tourisme de montagne

Les touristes étrangers se font rares dans les massifs enneigés du Moyen Atlas à cause de la crise sanitaire liée au coronavirus. Les professionnels du secteur s’en plaignent et...

Maroc : que devient la campagne nationale de vaccination contre le Covid-19 ?

Où est le vaccin contre le Covid-19 ? En l’absence de la vaste campagne de vaccination annoncée comme étant le salut dans la lutte contre la pandémie, les Marocains s’inquiètent du...

Nous vous recommandons

Ukraine : les Arabes et les Noirs victimes de discrimination raciale

Les autorités ukrainiennes sont accusées d’actes et de propos discriminatoires envers les non Ukrainiens, surtout les Arabes et les Africains. Des accusations étayées par des enregistrements vidéo diffusées sur les réseaux sociaux et montrant des étudiants...

Kénitra : jets de cailloux sur des spécutaleurs (vidéo)

Le souk hebdomadaire Oulad Jelloul dans la province de Kénitra, a connu ce dimanche une bousculade et des accrochages suite à des « spéculations entretenues » par certains commerçants sur le prix des...

Pedro Sánchez a eu un autre discours sur le Sahara à l’ONU

Dans son discours prononcé à l’occasion de la 77ᵉ Assemblée générale de l’ONU, le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, a notamment évoqué la question du Sahara.

Espagne : un réseau de faux papiers pour des hommes d’affaires marocains démantelé

La police espagnole a démantelé un réseau criminel spécialisé dans la falsification de documents aux hommes d’affaires marocains, les faisant passer pour des entrepreneurs exerçant sur le territoire espagnol. En tout, huit personnes dont une avocate de...

Le troisième meilleur pâtissier du monde est Marocain

Avec l’équipe de France, le Franco-marocain Nabil Moudni, pâtissier en chef du Fournil Gascon, a terminé à la troisième place à la coupe du monde des pâtissiers à Lyon.

Et si on construisait un barrage entre le Maroc et l’Espagne ?

Alexandre Meinesz, biologiste marin au CRNS à Nice propose la construction d’un barrage à Gibraltar — entre la pointe de l’Espagne et le Maroc — pour contrer efficacement la montée des eaux. Une solution innovante qu’il estime moins coûteuse que le...

Halilhodzic ne veut plus de Ziyech dans l’équipe

La tension entre Vahid Halilhodzic et Hakim Ziyech est toujours aussi vive malgré les tentatives opérées pour aplanir les divergences entre les deux hommes. Le sélectionneur est catégorique et ne veut plus de Ziyech en sélection nationale, tandis que le...

Variant Omicron : les soins intensifs débordés à Casablanca

Plus de place au service de soins intensifs et de réanimation du CHU de Casablanca. Les cas graves et critiques s’entassent à cause du variant Omicron alors que cette nouvelle vague de contamination vient à peine de commencer. Les experts et autres...

Les footballeurs marocains veulent le retour de Ziyech et Mazraoui

Les joueurs de l’équipe marocaine de football veulent œuvrer pour un retour de leurs coéquipiers Hakim Ziyech et Noussair Mazraoui afin de prendre part aux prochains matchs. Le dernier mot revient toutefois au sélectionneur national, Vahid...

Kylian Mbappe excellent dans le service du thé à la marocaine

Alors qu’il passait une soirée de ramadan chez son ami et coéquipier, le latéral droit marocain Achraf Hakimi, l’attaquant français Kylian Mbappe a dévoilé son talent pour le service du thé à la marocaine.