Recherche

Maroc : le transport touristique en plein désarroi

© Copyright : DR

21 janvier 2021 - 06h00 - Economie - Par: G.A

La crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus a fortement impacté tous les maillons du secteur du tourisme au Maroc. Les sociétés de transport touristique font face à une situation difficile, avec des pertes qui vont de la chute du chiffre d’affaires à la dégradation de nombreux véhicules pour stationnement de longue durée.

L’espoir engendré par la réouverture partielle des frontières et l’arrivée de quelques touristes, semble s’éteindre. Les touristes sont devenus rares, surtout avec la deuxième vague de confinement qui pèse sur certains pays à cause de la découverte d’une nouvelle variante du Covid-19. Le bilan des pertes ne cesse de s’alourdir, mettant les professionnels du secteur face à une situation encore plus délicate.

Même ceux qui misaient sur le lancement de la campagne de vaccination anti-Covid pour se refaire une certaine santé dans leurs affaires ont dû se rendre à l’évidence. Selon les chiffres avancés par la Fédération nationale du transport touristique (FNTT), affiliée à la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), les sociétés de transport touristique, composées à plus de 80 % par de très petites, petites et moyennes entreprises (TPME), sont sans la tourmente, rapporte la MAP.

Heureusement qu’un avenant a été adopté par le Comité de veille économique (CVE), et vise à accorder une indemnité aux salariés disposant de contrats conclus avec les sociétés de transport touristique avant février 2020. L’indemnité couvrira la période du 1ᵉʳ octobre 2020 au 31 mars 2021, et comporte également des dispositions relatives à la simplification des conditions de reprise de l’activité et de l’exploitation des autorisations de transport touristique.

Mots clés: Tourisme , Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) , Chômage , Chiffre d’affaires

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact