Maroc : ces régions oubliées de l’internet

8 avril 2024 - 10h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Lors d’un débat organisé par le Parti Authenticité et Modernité (PAM), Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’administration, a révélé la part du territoire marocain sans couverture internet.

Au total, 1 800 zones au Maroc ne se sont pas couvertes ou faiblement couvertes par une connexion internet. C’est ce qui ressort de l’intervention de Ghita Mezzour lors d’un débat organisé par son parti, le PAM et publiée sur son site internet. Toutefois, elle n’a fourni de précisions sur le nombre d’habitants concernés. Elle a tout de même assuré que son département est à pied d’œuvre. Toutes ces régions ont été recensées, et « seront toutes couvertes », a-t-elle promis. Et de préciser : « Au cours de l’été prochain, une première opération » de généralisation de la couverture en matière de télécommunication et d’internet sera lancée.

À lire :Internet et 5G : le Maroc veut rattraper son retard

L’année dernière, la plupart des doléances exprimées par les parlementaires se résument aux problèmes de connectivité, fait savoir Mezzour. Depuis 2023, quelque 95 % des régions enclavées bénéficient d’une couverture internet dans le cadre de la stratégie nationale de développement du haut et très haut débit. Mais la ministre n’a pu tenir sa promesse de couvrir toutes les régions du Maroc d’ici fin 2023.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Administration - Télécoms - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Internet - Ghita Mezzour

Aller plus loin

Elon Musk propose son abonnement à internet par satellite aux Marocains

Avec sa société Starlink, le milliardaire américain Elon Musk veut faciliter l’accès à internet aux Marocains, notamment dans les zones mal desservies par les réseaux fixes et...

Internet mobile moins cher en Algérie qu’au Maroc

Le Maroc figure dans le top 5 des pays d’Afrique les moins chers pour les données mobiles, de loin derrière l’Algérie. C’est ce qui ressort du classement d’un site spécialisé.

Internet et 5G : le Maroc veut rattraper son retard

La ministre déléguée auprès du chef du gouvernement chargée de la Transition numérique et de la Réforme administrative, Ghita Mezzour, a tenu récemment une réunion de travail...

Internet mobile moins cher en Algérie qu’au Maroc

L’Algérie devance de loin le Maroc dans le top des pays les moins chers pour les données mobiles. C’est ce qui ressort du classement d’un site spécialisé basé en Angleterre.

Ces articles devraient vous intéresser :

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Une décision de Maroc Télécom passe mal

L’Union marocaine du travail (UMT) s’insurge contre la décision d’Itissalat Al-Maghrib (IAM-Maroc Telecom) de réduire la marge bénéficiaire des commerçants sur les cartes de recharge.

Qatar 2022 : les opérateurs se livrent une rude concurrence sur le roaming

La concurrence se fait rude entre les opérateurs de téléphonie mobile IAM, Orange et Inwi sur le marché de roaming en cette période, où 80 000 clients marocains ont rallié Qatar pour assister aux matchs des Lions de l’Atlas. Tous veulent prendre leur...

Maroc : voici les salaires dans la fonction publique

Le rapport sur les ressources humaines annexé au projet de Loi de Finances 2024 indique que le salaire mensuel net moyen dans la fonction publique marocaine a augmenté de 18,08 %, passant de 7 250 dirhams en 2013 à 8 561 dirhams en 2023.

Des voitures de luxe acquises par le ministère de la Transition numérique ?

Ghita Mezzour, ministre déléguée en charge de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, a démenti l’acquisition d’une voiture de luxe pour 2,48 millions de dirhams et d’une autre pour 1,27 MDH.

Le Maroc s’inquiète de « l’influence croissante des homosexuels »

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice et secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), s’est exprimé une fois de plus sur l’homosexualité. Au Maroc, les pratiques homosexuelles restent punies par la loi.

Le Maroc simplifie encore plus les procédures administratives

Le gouvernement entend simplifier et digitaliser prochainement quelque 2500 procédures. C’est ce qu’a déclaré Ghita Mezzour, ministre de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, à la Chambre des représentants.

Maroc : hammams fermés, SPA ouverts, le grand paradoxe

La décision du ministère de l’Intérieur de fermer les hammams trois jours par semaine aura des conséquences négatives sur les employés du secteur, a alerté Fatima Zahra Bata, la députée du Parti de la justice et du développement (PJD).

Le Maroc s’oriente vers une administration sans papier avec une nouvelle plateforme numérique

Le ministère délégué chargé de la Transition numérique entend développer une plateforme dénommée « le compte numérique de l’usager » pour améliorer la qualité des services de l’administration aux usagers.

Le Maroc facilite la vie aux investisseurs

À compter de l’année prochaine, le nombre de documents requis pour le traitement des dossiers d’investissement au Maroc sera réduit de près de la moitié.