L’Algérie pas près d’accepter la main tendue du roi Mohammed VI

4 août 2021 - 16h20 - Ecrit par : S.A

L’Algérie n’est visiblement pas près d’accepter la main tendue du roi Mohammed VI pour un éventuel réchauffement des relations entre les deux pays. Le général de corps d’armée Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) évoque une fois de plus « les complots et les manœuvres qui se trament contre » son pays et les « conspirations échafaudées contre » le peuple algérien ».

Quelques jours après les accusations d’espionnage contre le Maroc, le général de corps d’armée Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) a évoqué mardi 3 août « les complots et les manœuvres qui se trament contre » l’Algérie et les « conspirations échafaudées contre son peuple » lors de l’installation du nouveau commandant de la gendarmerie nationale. Selon lui, ces complots « ne sont pas le fruit de l’imagination comme prétendent certains sceptiques », mais « une réalité désormais évidente et manifeste, dont les dessous sont connus par tous ».

À lire : Le roi Mohammed VI tend la main à l’Algérie

Le Maroc est accusé d’avoir utilisé le logiciel espion israélien Pegasus pour cibler 6 000 numéros de téléphone en Algérie, après la publication de l’enquête de Forbidden Stories et de ses partenaires. Des téléphones appartenant à des responsables politiques, des journalistes, des diplomates, des hauts fonctionnaires, des activistes voire des militaires. Quelques jours avant cette publication, Omar Hilale, représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, avait apporté son soutien au « vaillant peuple kabyle » qui « mérite de jouir de son droit à l’autodétermination ».

À lire : Le Maroc accusé d’avoir espionné l’Algérie à l’aide de Pegasus

« La campagne intense et acharnée ciblant notre pays et son armée, à travers certaines tribunes médiatiques étrangères et réseaux sociaux, n’est que la partie émergée de cette guerre perfide déclarée contre l’Algérie, en guise de vengeance pour ses prises de position immuables envers les causes justes, son engagement à préserver sa souveraineté nationale, et ses décisions libres et affranchies de toute forme de soumission ou sujétion », a ajouté Saïd Chanegriha, assurant que la détermination de l’ANP à « faire face à tous ceux qui guettent » l’Algérie « pour exécuter leurs plans malveillants, appuyée dans cette noble mission par le vaillant peuple algérien ».

Tags : Algérie - Espionnage

Aller plus loin

Le roi Mohammed VI tend la main à l’Algérie

Le roi Mohammed VI entend œuvrer pour « l’établissement de relations bilatérales fondées sur la confiance, le dialogue et le bon voisinage » entre le Maroc et l’Algérie. Dans ce...

Le roi Mohammed VI réitère sa main tendue à l’Algérie

Le roi Mohammed VI a tendu encore une fois la main à l’Algérie qui a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en août 2021 en raison notamment la question du...

Abdelmadjid Tebboune répond au roi Mohammed VI

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune attend la réaction du Maroc après que l’Algérie a rappelé son ambassadeur pour consultation. Une décision qui faisait suite au soutien...

Un ancien diplomate algérien ne croit pas à la main tendue du roi Mohammed VI

Abdelaziz Rahabi, diplomate et ancien ministre algérien, a réagi à la nouvelle main tendue du roi Mohammed VI à l’Algérie qui n’entretient plus de relations diplomatiques avec son...

Nous vous recommandons

Marouane Fellaini dans le viseur de plusieurs clubs

L’international belge d’origine marocaine, Marouane Fellaini, intéresse le club anglais Newcastle et les géants turcs Galatasaray et Besiktas alors qu’il dispose encore de près de quatre ans de contrat avec son club chinois, Shandong...

L’Algérie pourrait déployer des systèmes de missiles S-350 près du Maroc

Les systèmes de missiles sol-air S-350 de fabrication russe, acquis en 2020 par les forces armées algériennes, pourraient être déployés sur des bases militaires près du Maroc, selon des images satellitaires publiées dans divers forums et médias numériques...

Le Maroc s’explique sur l’expulsion d’un avocat belge

Les autorités marocaines se sont prononcées mardi, sur l’interdiction d’accès au territoire l’avocat belge Christophe Marchand. Selon le communiqué de la Délégation interministérielle des droits de l’homme, c’est une décision souveraine, prise conformément aux...

La famille de Mourad Lamrabatte ne veut plus la diffusion des images de son décès

La famille de Mourad Lamrabatte, le sportif décédé à Majorque après un plongeon raté, appelle à ce que cesse la diffusion des images de l’accident.

Encore deux nouveaux navires pour les MRE

Deux navires night ferry d’une capacité de 2 000 passagers et de 500 voitures chacun, viennent d’être affrétés dans le cadre d’une convention avec l’Autorité portuaire de Tanger Med. De quoi faciliter le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au...

Autoroute du Maroc croule sous plus de 40 milliards de DH de dettes

Un rapport sur les établissements et les entreprises publics révèle qu’à fin 2020, les dettes de la Société Nationale des Autoroutes du Maroc ont dépassé 40 milliards de DH, avec des investissements chiffrés à seulement 921 millions de DH. Un taux...

Mourad, ancien footballeur aux Pays-Bas, se tue en plongeant d’une falaise (photo)

L’ex-joueur de l’équipe jeune du club néerlandais Vitesse, Mourad Lamrabatte, 31 ans, connu à Arnhem pour ses qualités sportives, est décédé à Majorque après avoir sauté d’une falaise d’environ 22 mètres.

Jamal Ben Saddik contre Benjamin Adegbuyi en direct ce soir

Le combat entre le kick-boxeur belge d’origine marocaine Jamal Ben Saddik et le Roumain Benjamin Adegbuyi a lieu ce soir à Düsseldorf, en Allemagne dans le cadre de la soirée Glory 81.

Le dirham monte face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,74 % face à l’euro et de 1,10 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 10 au 16 mars 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Ramtane Lamamra accuse le Maroc de « terrorisme d’Etat »

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, réitère les accusations contre le Maroc au sujet de la présumée attaque qui aurait causé la mort de trois routiers algériens.