Le roi Mohammed VI tend la main à l’Algérie

1er août 2021 - 11h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le roi Mohammed VI entend œuvrer pour « l’établissement de relations bilatérales fondées sur la confiance, le dialogue et le bon voisinage » entre le Maroc et l’Algérie. Dans ce sens, il appelle à faire « prévaloir la sagesse et les intérêts supérieurs » des deux pays.

Lors du discours adressé à la nation à l’occasion du 22ᵉ anniversaire de la fête du trône, le souverain a tendu une fois de plus la main à l’Algérie. « Nous appelons à faire prévaloir la sagesse et les intérêts supérieurs de nos deux pays. Nous pourrons ainsi dépasser cette situation déplorable qui gâche les potentialités de nos deux pays, au grand dam de nos deux peuples et des liens d’affection et de fraternité qui les unissent », a-t-il affirmé, soulignant que l’état actuel de ces relations « ne sert en rien les intérêts respectifs des deux peuples ».

À lire : Abdelmadjid Tebboune accuse le Maroc de vouloir « faire taire la voix de l’Algérie  »

«  […] Corollairement, ce qui touche le Maroc affecte tout autant l’Algérie ; car les deux pays font indissolublement corps. […]  », a fait observer le roi Mohammed VI, précisant que « la vérité est que » les deux pays « sont tous deux confrontés aux problèmes de l’immigration, de la contrebande, du narcotrafic et de la traite des êtres humains », et que les bandes qui s’adonnent à ces activités criminelles sont leur « véritable ennemi commun ». « Si, ensemble, nous nous attelons à les combattre, nous parviendrons à mettre fin à leurs agissements en extirpant leur mal à la racine », est-il persuadé.

À lire : Un responsable algérien qualifie le Maroc d’«  État voyou  »

Son souhait, c’est que « les tensions médiatiques et diplomatiques qui agitent les relations entre le Maroc et l’Algérie », lesquelles « nuisent à l’image des deux pays et laissent une impression négative, notamment dans les enceintes internationales » soient conjuguées au passé. Le Maroc « s’attache à poursuivre ses efforts sincères pour consolider la sécurité et la stabilité dans son environnement africain et euro-méditerranéen, et plus particulièrement dans son voisinage maghrébin », a ajouté le souverain. Dans ce sens, il a invité le président algérien à œuvrer à l’unisson au développement des rapports fraternels tissés par les deux peuples durant des années de lutte commune.

À lire : Maroc-Algérie : des personnalités appellent à la pacification des relations

«  Aucune logique ne saurait expliquer la situation présente, d’autant que les raisons ayant conduit à la fermeture des frontières sont totalement dépassées et n’ont plus raison d’être aujourd’hui  », a relevé le souverain. « Leur fermeture heurte un droit naturel et un principe juridique authentique, consacré par les instruments internationaux, notamment le Traité de Marrakech, texte fondateur de l’Union du Maghreb arabe qui prévoit la libre circulation des personnes, des services, des marchandises et des capitaux entre les pays constitutifs de l’espace maghrébin », a ajouté le roi Mohammed VI.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Mohammed VI

Aller plus loin

Maroc-Algérie : des personnalités appellent à la pacification des relations

Ouvrir les frontières terrestres pour permettre des couloirs humanitaires et la circulation des personnes, et mettre fin aux discours haineux et promouvoir une nouvelle ère des...

L’Algérie pas près d’accepter la main tendue du roi Mohammed VI

L’Algérie n’est visiblement pas près d’accepter la main tendue du roi Mohammed VI pour un éventuel réchauffement des relations entre les deux pays. Le général de corps d’armée...

Un ancien diplomate algérien ne croit pas à la main tendue du roi Mohammed VI

Abdelaziz Rahabi, diplomate et ancien ministre algérien, a réagi à la nouvelle main tendue du roi Mohammed VI à l’Algérie qui n’entretient plus de relations diplomatiques avec...

Près de 70% des Marocains défavorables à l’ouverture des frontières avec l’Algérie

En tout, 67 % des Marocains ne sont pas favorables à l’ouverture des frontières avec l’Algérie, un souhait exprimé par le roi Mohammed VI dans le discours prononcé à l’occasion...

Ces articles devraient vous intéresser :

Fouzi Lekjaa nommé par le roi Mohammed VI président du Comité Coupe du Monde 2030

Le roi Mohammed VI a nommé Fouzi Lekjaa à la tête du comité d’organisation de la partie marocaine de la Coupe du monde, suite à l’annonce du choix de la candidature tripartite Maroc-Espagne-Portugal pour l’organisation du mondial de 2030.

Le roi Mohammed VI félicite l’équipe du Maroc de football

Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations aux membres de l’équipe nationale de football suite à leur exploit à la Coupe du Monde de la FIFA, qui s’est déroulée au Qatar.

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Aïd Al Mawlid : le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 672 personnes

Le roi Mohammed VI a gracié 672 personnes à l’occasion de l’Aïd Al Mawlid Annabawi, célébré ce dimanche 9 octobre au Maroc. Ces détenus avaient été condamnés par différents tribunaux du Royaume.

Nouvel an amazigh au Maroc : ce sera le 14 janvier

La date du nouvel an Amazigh au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être définie par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et ce sera le 14 janvier. Ce jour sera donc chômé et payé.

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Rentrée parlementaire : voici le discours du roi Mohammed VI

Le Roi Mohammed VI a adressé, vendredi, un discours au Parlement à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session de la 2ème année législative de la 11ème législature. Le voici dans son intégralité

Maroc : la grande réforme du Code de la famille est lancée

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, le gouvernement d’Aziz Akhannouch s’active pour la réforme du Code de famille.