Le Maroc, Israël et la France accusés de « déstabiliser » l’Algérie

3 juin 2023 - 22h00 - Monde - Ecrit par : P. A

Deux journaux très proches des services algériens ont annoncé la tenue le 29 mai en Israël d’une réunion entre les services de renseignement israélien, marocain et français visant à « déstabiliser » l’Algérie.

Le journal arabophone El Khabar et le journal L’Expression sont à l’origine de cette information obtenue « de sources sécuritaires très sûres ». Selon le journal El Khabar, douze hauts gradés marocains et cinq officiers français ont pris part à cette réunion qui viserait à « déstabiliser l’Algérie à travers l’initiation du désordre dans quatre wilayas », indique-t-on.

À lire : Pour des députés français, le risque d’un conflit entre le Maroc et l’Algérie est « limité »

« Les sources sécuritaires rapportent que l’opération de déstabilisation porte sur des cibles bien précises réparties sur tout le territoire national. Alger, Oran, Tizi ouzou, Bejaia sont ciblées pour être le théâtre de violents troubles », précise Brahim Thakharoubt, le journaliste de L’Expression, dénonçant « un plan bien structuré prêt à être mis en exécution pour ébranler tout le pays en visant les différents segments qui font sa force : l’économie, la politique, la diplomatie et évidemment l’armée nationale qui constitue la colonne vertébrale du pays ».

À lire : « L’Algérie est dans l’excès et ce qui est excessif est insignifiant »

Les deux médias ajoutent que cette réunion des officiers israéliens, marocains et français à Tel Aviv, a aussi pour objectif de détruire l’alliance entre l’Algérie et la Tunisie et de fragiliser le président tunisien Kaies Essaied. En témoigne, selon El Khabar, le nom « Loup » donné à l’opération qui aurait été décidée le 20 mai dernier.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Algérie - Tunisie - Israël

Aller plus loin

« L’Algérie est dans l’excès et ce qui est excessif est insignifiant »

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a réaffirmé la volonté du royaume de trouver une solution au conflit au Sahara dans le cadre de « l’initiative...

Pour des députés français, le risque d’un conflit entre le Maroc et l’Algérie est « limité »

Des députés français estiment que le risque d’un conflit entre le Maroc et l’Algérie est « limité », selon un rapport qui vient d’être publié.

Le Maroc « a pris une longueur d’avance » sur l’Algérie

Dans une interview, Xavier Driencourt, ambassadeur de France en Algérie de 2008 à 2012 et de 2017 à 2020, a évoqué plusieurs sujets notamment la reconnaissance israélienne de la...

Les raisons de la rancœur de l’Algérie contre le Maroc

La crise maroco-algérienne perdure au grand dam des deux peuples frères. Frédéric Encel, maître de conférences à Sciences-Po Paris et professeur à la Paris School of Business,...

Ces articles devraient vous intéresser :