Maroc : 5000 dirhams d’amende pour avoir triché au baccalauréat

2 septembre 2020 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Prise en flagrant délit de triche à l’examen du baccalauréat, une lycéenne a été condamnée à verser une amende de 5 000 dirhams. Le verdict a été prononcé lundi par la chambre pénale près le tribunal de première instance à Al Hoceima.

Poursuivie en état de liberté, la lycéenne, originaire d’un petit douar dans la banlieue d’Al Hoceima, a été reconnue coupable de fraude et de tricherie aux examens du baccalauréat.

Évitant de prononcer une peine de prison, la Cour a toutefois infligé à la mise en cause une amende de 5 000 dirhams et la saisie de son téléphone portable.

Pour rappel, le ministère de l’Intérieur avait exigé des candidats, avant le déroulement des épreuves, de signer une déclaration stipulant qu’ils sont au courant des nouvelles mesures anti-triches.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Al Hoceima - Baccalauréat Maroc 2024

Aller plus loin

Baccalauréat au Maroc : 399 personnes arrêtées pour tricherie

399 individus ont été interpellés à Casablanca, Fès, Rabat, et Agadir, pour leur implication présumée dans des cas de trafic de matériels et outils électroniques de pointe...

Bac 2022 au Maroc : la session de rattrapage reportée

La date de la session de rattrapage de l’examen du baccalauréat a été prolongée, selon l’annonce faite par le ministre de l’Éducation Nationale, Chakib Benmoussa.

Maroc : des précisions sur le Baccalauréat 2022

Tout est prêt pour le déroulement des examens du baccalauréat 2022 dans de bonnes conditions. C’est l’annonce que fera ce jeudi en Conseil de gouvernement, Chakib Benmoussa,...

Maroc : triche et agressions physiques lors de l’examen du baccalauréat

Plusieurs enseignants marocains ont été victimes d’agressions physiques après avoir signalé des élèves qui trichaient lors de l’examen du baccalauréat.

Ces articles devraient vous intéresser :