Maroc : des précisions sur le Baccalauréat 2022

9 juin 2022 - 07h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Tout est prêt pour le déroulement des examens du baccalauréat 2022 dans de bonnes conditions. C’est l’annonce que fera ce jeudi en Conseil de gouvernement, Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale.

Cette année encore, des mesures préventives vont être prises en matière de lutte contre la propagation du Covid-19. « Tout est pratiquement prêt pour passer les épreuves dans de bonnes conditions. Les centres d’examens définiront le nombre des candidats en fonction de leur capacité d’accueil, à raison de 20 candidats par salle de classe. Le nombre de candidats par classe a, certes, augmenté par rapport au deux années précédent, mais la vigilance reste de mise. Il est important de ne pas baisser la garde. La distanciation physique doit être respectée au même titre que l’ensemble des consignes émises par les autorités sanitaires », rapporte Le Matin citant une source au sein du ministère.

À lire : Baccalauréat 2021 : un guide pour mieux préparer les examens

Selon la même source, « tous les candidats qui passeront les examens du baccalauréat cette année ont reçu un guide pratique. Ce document, qui leur a été remis via leur adresse électronique à travers leur compte Moutamadriss, vise à les aider et à encadrer leurs efforts de préparation à cet examen. Ce guide comprend tous les aspects organisationnels et réglementaires ainsi que les nouveautés de la session 2022 ».

À lire : Tricher au Baccalauréat peut vous amener en prison pendant 2 ans

Une lutte implacable sera menée également contre la tricherie. « Il s’agit d’un sujet qui interpelle les responsables des examens tous les ans afin d’assurer l’égalité des chances des candidats. Mais il devrait également interpeller les familles sur qui nous comptons énormément pour sensibiliser leurs enfants et leur rappeler les dangers et risques qu’ils peuvent courir en trichant. En effet, un candidat pris en flagrant délit sera sévèrement puni. D’ailleurs, une copie de la loi 02.13 relative à la répression de la fraude aux examens scolaires est transmise à tous les candidats via leur adresse e-mail », souligne la même source.

À lire : Baccalauréat : le FBI marocain enquête sur les fuites

Même si cette année scolaire a démarré un mois plus tard que prévu, les dispositions ont été prises pour terminer le programme pédagogique, malgré les grèves des enseignants. « Une vaste opération de soutien scolaire a été initiée depuis quelques mois au niveau de l’ensemble des Académies avec le concours des Associations de parents d’élèves et dans le cadre du programme Awrach pour mettre en place un programme d’appui pédagogique en faveur des apprenants », souligne la même source.

À lire : Maroc : 5000 dirhams d’amende pour avoir triché au baccalauréat

Il est à noter qu’au début du Conseil de gouvernement, le ministre de l’Éducation nationale fera un exposé sur les données et nouveautés des épreuves du baccalauréat pour la session 2022.

Sujets associés : Education - Ministère de l’Education nationale - Chakib Benmoussa

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : 5000 dirhams d’amende pour avoir triché au baccalauréat

Prise en flagrant délit de triche à l’examen du baccalauréat, une lycéenne a été condamnée à verser une amende de 5 000 dirhams. Le verdict a été prononcé lundi par la chambre pénale...

Baccalauréat : les tricheurs risquent gros

La loi 2.13, validée en 2018 à la veille des examens du baccalauréat, reste toujours en vigueur, et impose des mesures disciplinaires sévères à l’encontre des tricheurs. Les...

Prison ferme pour avoir triché au Baccalauréat

Des peines de prison ont été prononcées pour des candidats ayant triché au Baccalauréat. Ils ont été condamnés chacun à 3 mois d’emprisonnement ferme assortis d’une amende de 500...

Baccalauréat 2022 : voici la meilleure moyenne au Maroc

Zaid Lahroussi, élève de l’Académie Régionale d’Éducation et de Formation (AREF) de Casablanca-Settat a décroché la meilleure moyenne au niveau national, soit 19,44/20, selon les...

Nous vous recommandons

Education

Classement CWUR : les meilleures universités africaines et arabes sont marocaines

Le Maroc figure parmi les pays disposant des meilleures universités africaines et arabes. C’est ce qui ressort du classement de CWUR « Center for World University Rankings (CWUR) », organisme privé aux Émirats arabes unis spécialisé dans l’évaluation des...

Le gouvernement rassure les parents des étudiants marocains d’Ukraine

Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement assure que l’exécutif suit le dossier des étudiants marocains de médecine et de pharmacie en Ukraine, rapatriés au pays après le déclenchement la guerre russo-ukrainienne et qu’il aura une annonce prochainement...

Les Marocains en colère contre le "Lobby" de l’enseignement privé

Le lobby des écoles privées a exigé du chef de gouvernement la suppression des prélèvements de la Caisse nationale de sécurité sociale, ainsi qu’une exonération des amendes prévues en cas de retard de paiement des impôts. La requête a scandalisé les Marocains...

Maroc : un revenu universel pour les plus pauvres ?

En prélude au «  déconfinement  » du 10 juin prochain, le secrétaire général de l’Istiqlal, Nizar Baraka, a présenté vendredi, les grandes lignes du Mémorandum de son parti en présence du chef du gouvernement.

L’Unicef Maroc lance "l’appel de l’enfance" (vidéo)

"L’appel de l’enfance". C’est le nouveau message d’espoir lancé par le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (UNICEF) au Maroc. L’objectif est de renforcer la résilience des enfants, des adolescents, des jeunes et des familles face au covid-19 et ses effets...

Ministère de l’Education nationale

Année scolaire 2021-2022 : voici le nouveau calendrier des vacances

Le calendrier des vacances scolaires 2021-2022 pour l’enseignement primaire, collégial, secondaire et le brevet de technicien supérieur (BTS) a été publié, mardi, par le ministère en charge de l’Éducation.

Etudiants en BTS, ceci vous concerne

À quelques jours des examens du Brevet de technicien supérieur (BTS), les candidats sont désormais fixés sur les modalités mises en place par le ministère.

Maroc : l’école commencera le 3 septembre

La prochaine rentrée scolaire au Maroc est prévue le 3 septembre 2021, a annoncé le ministère de l’Éducation nationale, indiquant que les cours se dérouleront dans les classes.

Les Marocains payeront plus cher les manuels scolaires

Les prix des manuels scolaires devraient connaître une forte augmentation avant la prochaine rentrée scolaire. En cause, l’augmentation du prix des intrants entrant dans la fabrication des documents.

Maroc : plus d’un millier de tricheurs au baccalauréat

Plusieurs centaines de candidats au baccalauréat 2020 ont été arrêtés pour tricherie lors de la première session d’examen.

Chakib Benmoussa

Près de 25 000 pièces archéologiques rares saisies en France retrocédées au Maroc

Près de 25 000 pièces archéologiques rares notamment en rapport avec la préhistoire et à la paléontologie ont été récupérées par le Maroc. Ces pièces avaient été saisies par les Douanes françaises en 2005 et en...

Réaction du ministère de l’Éducation après l’agression d’un enseignant à Berrechid

Suite à l’agression physique d’un enseignant dans un établissement primaire à Berrechid, le ministre de l’Éducation nationale, Chakib Benmoussa, a vivement réagi, condamnant l’acte et exprimant son soutien à la victime et au personnel...

Bac 2022 au Maroc : la session de rattrapage reportée

La date de la session de rattrapage de l’examen du baccalauréat a été prolongée, selon l’annonce faite par le ministre de l’Éducation Nationale, Chakib Benmoussa.

L’école maroaine perd 330 000 élèves chaque année

Quelque 300 000 élèves marocains quittent l’école chaque année, selon le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement préliminaire et des Sports, Chakib Benmoussa, qui s’exprimait devant la commission de l’éducation, de la culture et de la...

L’apport de la diaspora marocaine au coeur d’une rencontre à Rabat

La place et le rôle de la diaspora marocaine sont d’une grande importance dans le nouveau modèle de développement (NMD) du royaume. Le sujet qui préoccupe la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) était au cœur d’une rencontre mercredi à...