Baccalauréat 2022 : voici les meilleurs bacheliers marocains

4 juillet 2022 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

L’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Casablanca-Settat a annoncé vendredi dernier, que la plus forte moyenne au Baccalauréat 2022 provient de Casablanca.

Avec une note de 19,44 sur 20, Zaid Lahroussi est élève dans un lycée de la direction provinciale d’Ain Chock à Casablanca. Derrière lui, il y a Houda Naânaâ, qui vient de Rabat-Salé-Kénitra. À la troisième position, une autre bachelière de la Région Casablanca - Settat, Nour Amal Elhadi, avec une moyenne de 19,38.

À lire :Baccalauréat 2022 : voici la meilleure moyenne au Maroc

Avec une moyenne de 19,37, Amina Hanid est classée 4ᵉ et vient de la région Marrakech-Safi. Derrière elle et venant toujours de la même région et occupant la 6ᵉ place, on trouve Wahiba RIzk avec une moyenne de 19,33.

Sujets associés : Marrakech - Casablanca - Education - Baccalauréat Maroc 2023

Aller plus loin

Maroc : des précisions sur le Baccalauréat 2022

Tout est prêt pour le déroulement des examens du baccalauréat 2022 dans de bonnes conditions. C’est l’annonce que fera ce jeudi en Conseil de gouvernement, Chakib Benmoussa,...

Bac 2021 au Maroc : plus de la moitié des candidats ont eu une mention

La session normale 2021 du baccalauréat marocain a enregistré un taux de réussite de 68,43% avec 116 518 candidats ayant décroché une mention, soit 52,72% de l’ensemble des...

Baccalauréat 2022 au Maroc : 573 personnes arrêtées pour fraude

Malgré les mesures préventives prises contre la fraude, quelque 573 personnes, dont 468 soupçonnées d’être impliquées dans des cas de fraudes, ont été interpellées durant les...

Un étudiant spécialisé dans la vente de matériel de triche au baccalauréat arrêté à Oujda

À Oujda, les services de la police judiciaire ont arrêté un jeune étudiant de 24 ans, spécialisé dans la vente de matériel de triche au baccalauréat.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Un nouveau campus pour 2000 étudiants à Rabat

Le Groupe OCP a annoncé avoir obtenu le soutien de l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), organisme du groupe de la Banque mondiale, pour la garantie des prêts finançant un nouveau campus UM6P à Rabat.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.