Baccalauréat 2022 : 75,04 % de réussite en session de rattrapage au Maroc

25 juillet 2022 - 15h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Au Maroc, 41 988 candidats ont réussi les épreuves de la session de rattrapage de l’examen national normalisé pour l’obtention du baccalauréat 2022. Cette session s’est tenue du 15 au 19 juillet dernier.

Dans un communiqué, le ministère de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports a annoncé que le taux de réussite chez les filles a atteint 82.14 %, du nombre total des candidates qui ont passé ces épreuves de rattrapage, tandis que chez les garçons, ce taux est 75,04 % du nombre des scolarisés. Par ailleurs, le taux de présence à cette session était de 92.67 %.

À lire : Baccalauréat 2022 : voici les meilleurs bacheliers marocains

Pour ce qui est des filières internationales du baccalauréat marocain, le taux de réussite dans les deux sessions est de 84.98 %, alors que ce pourcentage a été de 66,98 % pour les filières du baccalauréat professionnel, avec 6659 candidats ayant participé à ces épreuves. Avec ces résultats, le taux de réussite dans les deux sessions pour le compte de cette année est de 78.84 %, contre 81.83 % en 2021. En ce qui concerne les candidats libres, leur taux de réussite dans les deux sessions est de 46.99 % contre 56.51 % lors de la session de 2021.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education - Baccalauréat Maroc 2023 - Ministère de l’Education nationale

Aller plus loin

Baccalauréat 2022 : voici les meilleurs bacheliers marocains

L’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Casablanca-Settat a annoncé vendredi dernier, que la plus forte moyenne au Baccalauréat 2022 provient de...

Le baccalauréat à l’épreuve de la tricherie : des dizaines de personnes arrêtées

Une vaste opération de lutte contre la fraude au baccalauréat a permis l’interpellation de 242 personnes à travers le pays, dont sept mineurs.

Baccalauréat 2023 : les chiffres à retenir cette année

Quelque 426 000 élèves plancheront cette année aux épreuves du baccalauréat, en hausse de 18 % par rapport à l’année dernière, selon les informations fournies lundi par Chakib...

Baccalauréat 2022 au Maroc : 573 personnes arrêtées pour fraude

Malgré les mesures préventives prises contre la fraude, quelque 573 personnes, dont 468 soupçonnées d’être impliquées dans des cas de fraudes, ont été interpellées durant les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...