Recherche

Tricher au Baccalauréat peut vous amener en prison pendant 2 ans

© Copyright : DR

10 juin 2015 - 20h24 - Société - Par: Bladi.net

Le ministère de l’Education nationale est catégorique, il fera tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher les candidats au baccalauréat de tricher pendant les examens et si cela ne suffit pas, le département rappelle qu’une loi en cours de préparation enverra tout tricheur pendant deux ans en prison.

Bien avant le début des épreuves, le ministère avait appelé les professeurs à être vigilants lors des épreuves. Des formations avaient même été dispensées pour reconnaître les tricheurs et des détecteurs ont même été fournis aux surveillants.

En 2013 déjà, le ministre de l’Education de l’époque, Mohammed El Ouafa, avait tenté de faire voter une loi contre les tricheurs au bac, mais il n’était pas allé au bout de sa démarche.

Selon une responsable au ministère de l’Education, un nouveau projet de loi actuellement en cours d’élaboration, sera discuté prochainement en commission de l’éducation au parlement. Ce nouveau texte prévoit des sanctions pouvant aller jusqu’à 20.000 dirhams d’amende et une peine d’emprisonnement de deux ans pour quiconque triche pendant les examens.

Ces nouvelles mesures montrent l’incapacité des autorités à endiguer le phénomène. Malgré de multiples campagnes de communication dans plusieurs établissements sur les dangers de la tricherie au bac, beaucoup d’élèves ont été pris en flagrant délit lors des examens qui ont démarré lundi au Maroc. Pire encore, bien avant le début officiel des épreuves, c’est à dire le lundi 8 juin, des copies d’examens et leurs corrections étaient déjà disponibles sur Facebook.

Mots clés: Education , Baccalauréat Maroc 2021 , Mohamed El Ouafa , Ministère de l’Education nationale

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact