Maroc : constat inquiétant pour les élèves

6 décembre 2023 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école publique marocaine.

L’étude a concerné 6 867 élèves de 777 établissements secondaires collégiaux et qualifiants. Les résultats montrent que les élèves marocains de l’enseignement public éprouvent des difficultés en lecture, en compréhension de l’écrit et en culture scientifique, avec une baisse significative par rapport à l’enquête de 2018. Il est donc urgent d’améliorer le système éducatif marocain.

Dans le classement PISA 2022 qui inclut 81 pays, le Maroc se situe au 71ᵉ rang en mathématiques, 79ᵉ en compréhension de l’écrit, et 76ᵉ en culture scientifique. Le rapport indique que 82 % des élèves n’ont pas atteint le niveau 2 sur une échelle de 6 en mathématiques, se situant bien en dessous de la moyenne OCDE de 69 %. Seuls 18 % des élèves marocains sont capables d’appliquer des concepts mathématiques dans des situations simples, comme la conversion de devises, une performance faible par rapport aux élèves de certains pays asiatiques qui atteignent les niveaux 5 et 6.

A lire : Maroc : les élèves voilées refusées d’accès à une école

En lecture, seulement 19 % des élèves marocains ont atteint le niveau 2, considéré comme le minimum de compétence. Presque aucun élève n’a atteint le niveau 5 ou supérieur, nécessaire pour comprendre des textes longs et distinguer faits et opinions. Concernant les sciences, 25 % des élèves de 15 ans sont au niveau 2, bien en dessous de la moyenne de l’OCDE de 76 %, avec aucun élève atteignant les niveaux 5 ou 6.

Malgré ces résultats décevants, l’OCDE note des aspects positifs, en particulier chez les élèves issus de milieux défavorisés : environ 16 % ont obtenu de bons résultats en mathématiques, montrant une résilience académique. L’OCDE souligne également une augmentation significative des inscriptions dans l’enseignement secondaire au Maroc entre 2018 et 2022. En réponse à ces données, le ministère marocain de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports a reconnu l’urgence de cette problématique et s’engage à la redresser dans le cadre de la Feuille de route 2022-2026, basée sur la responsabilité, la transparence et l’urgence.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : OCDE - Education - Ministère de l’Education nationale

Aller plus loin

Une enseignante marocaine pleure la mort de ses 32 élèves

Au Maroc, une institutrice a perdu tous ses élèves dans le puissant séisme qui a frappé une partie du pays le 8 septembre. Ils résidaient dans un village qui fait partie des...

Maroc : les responsables d’une école française « se vengent » des parents d’élèves

Le torchon brûle entre les responsables d’une école française et des parents d’élèves. Les premiers se sont vengés des seconds en infligeant une sévère punition aux élèves. Les...

Rabat : un élève Marocain expulsé, le fils de l’ambassadeur épargné

Un établissement éducatif privé de Rabat aurait expulsé un élève marocain de 15 ans pour s’être bagarré avec un camarade qui se trouve être le fils de l’ambassadeur portugais...

Maroc : les élèves voilées refusées d’accès à une école

À Rabat, des élèves voilées portant une abaya ou des tenues longues se sont vues refuser de venir en cours dans une école française, en vertu de la décision du ministre français...

Ces articles devraient vous intéresser :

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

Mondial 2022 : un dispositif exceptionnel pour les supporters marocains

À quelques semaines du coup d’envoi du Mondial 2022 au Qatar, les autorités marocaines ont mis en place un dispositif spécial pour que le voyage des supporters vers le Qatar se passe dans de bonnes conditions.

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Maroc : les gifles toujours présentes à l’école

Une récente enquête du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) lève le voile sur la persistance de pratiques de punitions violentes dans les établissements scolaires marocains.

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.