Baccalauréat : le FBI marocain enquête sur les fuites

11 juin 2015 - 22h40 - Maroc - Ecrit par : J.L

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les fuites des examens du baccalauréat au Maroc irritent le plus haut sommet de l’Etat et remettent en cause tout le système éducatif du pays, étouffé par trop de commissions qui n’ont abouti jusqu’à présent à aucun résultat concret. Aujourd’hui c’est le FBI marocain qui s’en mêle !

Le scandale des fuites et des pages Facebook qui ont publié les énoncés des examens du baccalauréat à peine dix minutes après le début des épreuves mardi matin, est arrivé jusqu’au parlement.

Pour le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, ces fuites ne sont pas une simple infraction, mais une trahison de la nation, dénonçant des actes prémédités et préparés par des traîtres qui seront sévèrement réprimés. Le ministère de l’Education anticipe, mais semble dépassé par les événements.

Adbellatif Hammouchi, patron du contre espionnage marocain se serait mêlé de cette affaire et aurait chargé le Bureau Central des Investigations d’enquêter sur ces fuites, rapporte le quotidien Al Akbar dans son édition de vendredi.

Le journal parle même de la création d’une cellule nationale de haut niveau, composée du ministère de l’Intérieur, des dirigeants des services de sécurité et de renseignement, après la fuite des examens de mathématique, expliquant que toutes les décisions avaient été prises par la plus haute autorité du pays.

Le ministère de l’Intérieur a donné des instructions aux Walis et aux gouverneurs à travers le Maroc, pour créer des commissions provinciales et régionales, chargées de suivre la situation sur le terrain et de coordonner avec les services centraux pour réagir rapidement en cas de nouveaux de cas de triche.

Sujets associés : Baccalauréat Maroc 2022 - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Abdellatif Hammouchi - Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) - Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Bac 2022 au Maroc : la session de rattrapage reportée

La date de la session de rattrapage de l’examen du baccalauréat a été prolongée, selon l’annonce faite par le ministre de l’Éducation Nationale, Chakib...

Maroc : A 64 ans, il passe son baccalauréat pour la première fois

Ahmed Sedki, 64 ans, retraité de l’Office Chérifien des Phosphates (OCP) passe son baccalauréat cette année à Khouribga, pour la première fois de sa vie. Un rêve qu’il a caressé...

Bac 2015 au Maroc : le ministère de l’Education dépassé par la tricherie

Les épreuves du baccalauréat ont filtré mardi sur Facebook quelques minutes seulement après le début des examens. Le ministère de l’Education, qui menace de réprimer les tricheurs,...

Baccalauréat 2015 : le Maroc s’arme contre les élèves tricheurs

Le ministère de l’Education nationale est décidé à combattre la tricherie lors des examens du baccalauréat, et ce par tous les moyens. Des commissions spécialisées dotées...

Nous vous recommandons

Baccalauréat Maroc 2022

Hamza, 19,35 sur 20 de moyenne au baccalauréat

Les résultats du baccalauréat sont connus au Maroc depuis cette semaine. Hamza El Jihaoui a obtenu la meilleure moyenne en sciences physiques.

Le prince Moulay El Hassan attendu à Skhirat pour l’examen du baccalauréat

Le prince Moulay El Hassan, fils du roi Mohammed VI, pourrait passer ses épreuves du Baccalauréat à Skhirat. L’année dernière, c’est au lycée public Dar Essalam à Rabat qu’il avait passé, avec 9 de ses camarades, les examens de la première année...

Triche au baccalauréat libre : 26 candidats pris en flagrant délit

La session de rattrapage des examens du baccalauréat 2020 pour les candidats libres, tenue les 20 et 21 juillet, a permis aux services de la sûreté nationale, d’enregistrer 17 affaires et d’arrêter 26 candidats en flagrant délit de...

Baccalauréat au Maroc : 565 cas de tricheries lors du rattrapage

Lors de la session de rattrapage du baccalauréat 2022, démarrée le 20 juillet, 565 candidats ont été arrêtés pour tricherie au Maroc.

Maroc : à 17 ans, elle se suicide à la veille du baccalauréat

Une jeune fille de 17 ans s’est suicidée dans sa maison à Tifelt. Elle s’est donné la mort par pendaison sur la terrasse du domicile parental à El Amal.

Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Un 3e mois de confinement pour les Marocains

Le gouvernement marocain est sur le point d’annoncer une troisième période de confinement. Cette nouvelle reconduction de l’état d’urgence sanitaire pourrait durer deux semaines contre les 4 semaines initialement...

« Pour son bien, ne lui donne rien », une campagne contre la mendicité des enfants au Maroc

« Pour son bien, ne lui donne rien ». C’est le slogan sous lequel l’association Jood a démarré depuis le 10 mars, une campagne de sensibilisation contre la mendicité à laquelle sont livrés les enfants dans les rues, les marchés et les artères des villes du...

Maroc/services funéraires : le secteur privé sollicité

Dans le cadre de la bonne gestion de certains services funéraires, le ministère de l’Intérieur, préoccupé par le manque en ressources humaines, va déléguer les prérogatives des bureaux d’hygiène municipaux au secteur privé. Les fonctionnaires communaux seront...

Maroc : les autorités interdisent une nouvelle "marche verte"

Le ministère de l’Intérieur n’a jamais autorisé “la marche de la paix pour resserrer les liens de Rabat à El Guergarat”, dans le sud du pays.

Maroc : la vente des boissons alcoolisées interdite durant le ramadan

À Rabat, les musulmans ne pourront pas consommer des boissons alcoolisées tout au long du mois de ramadan. Une directive du ministère de l’Intérieur interdit la vente des boissons alcoolisées dans les établissements touristiques et magasins de spiritueux de...

Abdellatif Hammouchi

Abdellatif Hammouchi accorde une promotion exceptionnelle à un policier décédé

Décédé après avoir reçu un coup de couteau au cou, en voulant régler une dispute de voisinage le 2 mai dernier à Inezgane, l’agent de police Mamoun Fakir a reçu une promotion exceptionnelle par le directeur du pôle DGST-DGSN, Abdellatif...

La police sévit à Kénitra et les résultats sont là

Face à la criminalité qui règne à Kénitra, la préfecture de police a pris un certain nombre de mesures, en vue du renforcement de la sécurité. Ces mesures portent déjà leurs fruits selon la Direction générale de la Sûreté nationale...

Pegasus : Abdellatif Hammouchi, derrière l’espionnage ?

Depuis que les accusations d’espionnage contre le Maroc font le chou gras de la presse française, Abdellatif Hammouchi, directeur général de la sûreté nationale, également directeur général de la surveillance du territoire est pointé du doigt. À tort où à...

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux hauts responsables

Abdellatif Hammouchi, directeur général de la sûreté nationale (DGSN), également directeur général de la surveillance du territoire a procédé à la nomination de nouveaux hauts responsables à la tête des préfectures de Fès, Tanger et Al...

Maroc : la neutralité des policiers exigée pendant les élections

Les responsables de la sécurité et de la sûreté au niveau régional doivent observer une impartialité et une neutralité absolues lors des prochaines élections. C’est une instruction émanant de la direction générale de la sûreté nationale...

Direction générale de la surveillance du territoire (DGST)

Maroc : les braqueurs d’une agence de transferts d’argent arrêtés

Les éléments de la police judiciaire de Rabat et Témara ont, en étroite coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), arrêté deux individus. Ils seraient impliqués dans le vol par effraction au sein d’une...

Voici les personnes qui font l’objet de plaintes de la DGSN

La DGSN, la DGST et la DGED ont porté plainte devant le parquet de Rabat, contre des individus établis à l’étranger. Il s’agit d’une plainte pour « outrage à des fonctionnaires publics lors de l’exercice de leurs missions et envers les corps constitués, ainsi...

Le Maroc aide l’Espagne à arrêter un individu « hautement radicalisé » prêt à passer à l’action

Une opération menée en coordination avec la police espagnole et avec la coopération de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) du Maroc s’est soldée par l’arrestation d’individu « hautement radicalisé » qui était sur le point de perpétrer...

Casablanca : plus de deux tonnes de drogue cachées dans du bois

Quelque 2 tonnes de résine de cannabis ont été saisies, mercredi, à bord d’un camion de transport de marchandises dans la banlieue casablancaise.

Maroc : mystère après la saisie de 20 kg d’or et 2,4 millions d’euros

Les services de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) en coordination avec la Direction générale de surveillance du territoire national (DGST) poursuivent les investigations pour connaître l’origine des 20 kg de plaques d’or et de la somme...

Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ)

Les djihadistes marocains conditionnent leur retour au pays

Réunis au sein de la "Coordination des Marocains bloqués en Turquie", les djihadistes marocains ayant combattu en Syrie négocient leur retour au pays à condition de pas rendre compte à la justice.

Le Maroc a aidé les États-Unis à capturer Oussama Ben Laden

Cherkaoui Habboub, actuel directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) revient sur les exploits réalisés par son institution au niveau national, régional voire international. Il ressort que le Maroc a été d’une grande utilité pour les...

Maroc : on en sait un peu plus sur le chef terroriste présumé interpellé à Berkane

Des révélations ont été faites sur l’individu de 37 ans, partisan de l’organisation Daech, actif dans la ville de Berkane, arrêté vendredi 6 mai, par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ) pour son implication présumée dans la préparation d’un...

Une cellule terroriste prête à passer à l’acte démantelée au Maroc

Une cellule terroriste affiliée à l’État islamique, composée de quatre extrémistes âgés entre 24 et 28 ans actifs dans la ville d’Oujda, a été démantelée ce jeudi matin par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ). Le démantèlement de cette cellule...

Le secret de la réussite du FBI marocain révélé

Cherkaoui Habboub, nouveau patron du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) a révélé le secret de la réussite de l’institution dont il a la charge.