Recherche

Baccalauréat : le FBI marocain enquête sur les fuites

© Copyright : DR

11 juin 2015 - 22h40 - Maroc - Par: Jalil Laaboudi

Les fuites des examens du baccalauréat au Maroc irritent le plus haut sommet de l’Etat et remettent en cause tout le système éducatif du pays, étouffé par trop de commissions qui n’ont abouti jusqu’à présent à aucun résultat concret. Aujourd’hui c’est le FBI marocain qui s’en mêle !

Le scandale des fuites et des pages Facebook qui ont publié les énoncés des examens du baccalauréat à peine dix minutes après le début des épreuves mardi matin, est arrivé jusqu’au parlement.

Pour le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, ces fuites ne sont pas une simple infraction, mais une trahison de la nation, dénonçant des actes prémédités et préparés par des traîtres qui seront sévèrement réprimés. Le ministère de l’Education anticipe, mais semble dépassé par les événements.

Adbellatif Hammouchi, patron du contre espionnage marocain se serait mêlé de cette affaire et aurait chargé le Bureau Central des Investigations d’enquêter sur ces fuites, rapporte le quotidien Al Akbar dans son édition de vendredi.

Le journal parle même de la création d’une cellule nationale de haut niveau, composée du ministère de l’Intérieur, des dirigeants des services de sécurité et de renseignement, après la fuite des examens de mathématique, expliquant que toutes les décisions avaient été prises par la plus haute autorité du pays.

Le ministère de l’Intérieur a donné des instructions aux Walis et aux gouverneurs à travers le Maroc, pour créer des commissions provinciales et régionales, chargées de suivre la situation sur le terrain et de coordonner avec les services centraux pour réagir rapidement en cas de nouveaux de cas de triche.

Mots clés: Baccalauréat Maroc 2021 , Ministère de l’Intérieur Maroc , Abdellatif Hammouchi , Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) , Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact