Baccalauréat 2015 : Les sujets d’examens ont filtré à Casablanca

9 juin 2015 - 12h30 - Culture - Ecrit par : J.L

Les sujets des examens du baccalauréat ont filtré cette année à la veille de l’examen national unifié du baccalauréat (2014-2015) prévu du mardi 9 au jeudi 11 juin.

D’après le bureau provincial du syndicat national de l’enseignement de Casablanca, un grand nombre de feuilles de l’examen national du baccalauréat portant le cachet du lycée professionnel 30 juillet de Sidi Bennour, seraient entre les mains des candidats.

Le syndicat dépendant de la fédération démocratique du travail dénonce un manquement aux mesures mises en place par le ministère de l’Education nationale pour prévenir les cas de tricherie au niveau de la province de Sidi Bennour.

Des pages Facebook dédiées aux tricheurs au bac proposent déjà des réponses aux candidats. Les détenteurs de ces comptes se moquent même des mesures prises par le ministère pour déjouer la tricherie et apprennent aux élèves comment faire passer un équipement électronique sans qu’il soit détecté.

Sur l’une des pages Facebook que nous avons consultée, l’on estime même que le brouillage électronique utilisé dans les centres d’examen pour empêcher les candidats au baccalauréat d’utiliser leurs téléphones portables, ou leurs smartphones pour tricher lors des épreuves ne seraient pas efficaces.

Une véritable mafia de la triche au baccalauréat équipée des dernières technologies évolue dans les alentours des centres d’examens dans certaines grandes villes du pays, où ils proposent leurs services de "fast response", comme l’appellent certains à ceux qui en font la demande.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Education - Baccalauréat Maroc 2024 - Sidi Bennour

Aller plus loin

Prison pour les tricheurs au baccalauréat ?

Les candidats au baccalauréat pris en flagrant délit de tricherie pourraient être condamnés à des peines allant de trois mois à trois ans de prison, aurait menacé le ministre de...

Baccalauréat 2014 au Maroc : les cas de tricherie les plus insolites

Un élève a été considéré par les internautes marocains comme étant le candidat le plus idiot aux examens du baccalauréat 2014. Le jeune garçon a écrit parmi les réponses aux...

Baccalauréat 2015 au Maroc : les dates à connaître

L’examen national unifié du baccalauréat (2014-2015) toutes branches confondues, aura lieu du 9 au 11 juin prochains. La session de rattrapage se déroulera du 7 au 9 juillet,...

Baccalauréat 2015 : le Maroc s’arme contre les élèves tricheurs

Le ministère de l’Education nationale est décidé à combattre la tricherie lors des examens du baccalauréat, et ce par tous les moyens. Des commissions spécialisées dotées...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Maroc : des notes trop gonflées dans les écoles privées ?

Au Maroc, le phénomène des « notes gonflées » continue de sévir dans des écoles privées. C’est du moins le constat fait suite à la fuite de certains relevés de note sur les réseaux sociaux après la publication des résultats du BAC 2024.

Maroc : les gifles toujours présentes à l’école

Une récente enquête du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) lève le voile sur la persistance de pratiques de punitions violentes dans les établissements scolaires marocains.

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

Maroc : l’enseignement de l’anglais au collège généralisé

L’enseignement de l’anglais sera généralisé dans les collèges au Maroc dès la rentrée scolaire 2023-2024, a annoncé dans une note Chakib Benmoussa, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...