Recherche

Baccalauréat 2015 : le Maroc s’arme contre les élèves tricheurs

© Copyright : DR

20 mai 2015 - 12h17 - Maroc - Par: Jalil Laaboudi

Le ministère de l’Education nationale est décidé à combattre la tricherie lors des examens du baccalauréat, et ce par tous les moyens. Des commissions spécialisées dotées d’équipements électroniques feront le tour des lycées et des centres d’examen pour inspecter et contrôler les élèves.

Une note du ministère de l’Education nationale adressée aux directeurs de lycées et des centres d’examen de la délégation d’Errachidia prévoit des cours de sensibilisation à l’intention des élèves candidats au baccalauréat. L’objectif de cette mesure est de combattre ce phénomène.

Les téléphones portables et les équipements électroniques sont rigoureusement interdits au sein des centres d’examen, précise le département de tutelle affirmant que des commissions spécialisées équipées de détecteurs électroniques inspecteront et contrôleront ces centres pour prévenir les cas de fraude aux examens.

Tout élève pris en flagrant délit de tricherie sera immédiatement exclu et privé de poursuivre ses examens pendant une année, jusqu’à son passage devant une commission compétente qui statuera sur son cas.

En 2014, une jeune candidate au baccalauréat de Bouznika, région de Casablanca, a été jusqu’à se faire opérer pour implanter une oreillette pour pouvoir tricher.

La même année, les cas de fraude aux examens du baccalauréat étaient en baisse de 33% par rapport à 2013. Au total, 1321 candidats au bac avaient été pris en flagrant délit de tricherie en 2014.

Mots clés: Education , Errachidia , Bouznika , Baccalauréat Maroc 2021 , Fraude , Ministère de l’Education nationale

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact