Recherche

Baccalauréat 2014 au Maroc : les cas de tricherie les plus insolites

© Copyright : DR

16 juin 2014 - 15h20 - Société

Un élève a été considéré par les internautes marocains comme étant le candidat le plus idiot aux examens du baccalauréat 2014. Le jeune garçon a écrit parmi les réponses aux épreuves de langue anglaise, "ghadi nssefet lekmala" en dialecte marocain, soit littéralement "je t’enverrai le reste".

Le candidat au bac dont la copie a fait le tour des réseaux sociaux notamment "Facebook", aurait écrit les réponses qu’il avait reçues probablement via son téléphone portable, et dans la foulée, il ne se serait pas rendu compte qu’il avait inscrit parmi les réponses un message qui lui était adressé.

D’après le quotidien Al Akhbar, le correcteur aurait laissé filtré la fameuse copie sur le réseau social américain "Facebook", après avoir entouré d’un stylo rouge "le message", révélant cet insolite cas de tricherie, dont l’auteur sera sanctionné.

Cette exemple de fraude aux examens démontre la médiocrité de certains élèves, qui sont incapables même de tricher sans faire de fautes. Les internautes cités par le journal se demandent comment cet élève est arrivé jusqu’au baccalauréat.

Elle se fait implanter une oreillette

Un autre cas de fraude aux examens du baccalauréat inédit, a été révélé à Bouznika, à environ 40 km de Casablanca, où une jeune fille s’est fait opérer pour se faire implanter une oreillette ...

La jeune candidate attrapée en flagrant délit de triche mercredi en plein examen de philosophie, aurait été opérée par un médecin spécialisé. Des membres de sa famille l’auraient aidée dans son entreprise périlleuse.

Le procureur du Roi auprès du tribunal de première instance de Benslimane s’est saisi de cette affaire et a diligenté une enquête. Une plainte a même déjà été adressée par le ministère à la police judiciaire de Bouznika.

Moins de tricheurs cette année. Vraiment ?

Cette année, 1321 cas de fraude aux examens ont été enregistrés lors des examens du baccalauréat, dont plus de 400 ont été décelés dès le premier jour des examens, qui ont eu lieu la semaine dernière au Maroc, soit une baisse de 33% par rapport à l’année dernière.

Les épreuves du baccalauréat avaient filtré sur Facebook cette année moins de dix minutes après le début des examens. Les résultats du baccalauréat seront annoncés le 25 juin. Le taux de participation des candidats scolarisés a atteint 96,3% cette année.

"Blague à part"

D’après une blague 100% marocaine, un candidat au baccalauréat dans les années ’1980, aurait tiré par erreur l’étiquette de la chemise de l’élève devant lui, qui venait de lui passer les réponses, ajoutant ainsi parmi ses réponses "Fabriqué en Chine 100% coton".

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact