Amnesty International demande à Pedro Sanchez d’évoquer les droits de l’homme avec le Maroc

6 avril 2022 - 23h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

La section Espagne d’Amnesty International (AI) a invité mercredi le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, à évoquer la question du respect des droits de l’homme lors de son voyage au Maroc prévu ce jeudi.

Dénonçant dans un communiqué les violations des droits de l’Homme au Sahara, ainsi que celles des droits des femmes, des personnes LGBTI et de la liberté d’expression au Maroc, le directeur d’Amnesty International Espagne, Esteban Beltrán, a souhaité que Pedro Sanchez porte le manteau de défenseur des droits de l’Homme lors sa visite à Rabat ce jeudi.

« Le Sahara occidental et les camps du Front Polisario à Tindouf (Algérie) restent inaccessibles aux organisations de défense des droits de l’homme », a-t-il déploré, appelant au respect de ces droits pour l’exercice de la liberté d’expression, de réunion et d’association pacifique au Sahara. Selon lui, il est essentiel que le respect des droits de l’homme « cesse d’être un problème résiduel » dans les relations bilatérales entre le Maroc et l’Espagne.

À lire : Droits de l’Homme au Maroc : le bilan inquiétant d’Amnesty International

L’ONG a exhorté l’Exécutif espagnol à revoir sa coopération migratoire avec le Maroc, en veillant à accorder la priorité au respect des droits des migrants et à mettre fin aux retours à chaud de ces derniers, en particulier ceux des mineurs non accompagnés. Amnesty International a également prié le président Sanchez de plaider pour la dépénalisation en urgence de l’avortement et l’abrogation de toutes les lois discriminatoires à l’égard des femmes et du groupe LGTBI au Maroc.

La visite de Sanchez fait suite à sa décision de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara. Elle s’inscrit dans le cadre du rétablissement des relations entre les deux pays, après plusieurs mois de crise.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Autonomie Sahara - Amnesty international (AI)

Aller plus loin

Migrants à Sebta : Amnesty international critique le Maroc et l’Espagne

À Ceuta, on enregistre ces derniers jours de multiples scènes d’expulsions forcées et de violences commises par les forces de l’ordre espagnoles qui jettent en mer des personnes...

Amnesty International alerte contre les "répressions" au Maroc

Amnesty international a jugé attentatoire, la campagne de "répression" menée par les autorités marocaines contre les opposants, doublée d’arrestations sans fondement.

Le roi Mohammed VI offre un iftar en l’honneur de Pedro Sanchez (vidéo)

En visite au Maroc sur invitation du roi Mohammed VI, le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a participé à un iftar offert en son honneur par le Souverain.

Amnesty international dénonce le traitement réservé aux immigrés marocains !

Amnesty international a déploré les mauvais traitements infligés par la police espagnole aux immigrés marocains en situation irrégulière avant leur reconduction aux frontières.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Union Européenne brise le tabou des droits humains au Maroc

Le Parlement Européen tiendra la semaine prochaine une séance plénière pour discuter des droits humains au Maroc, une première en 25 ans. Cette décision a été prise suite au scandale de corruption « MoroccoGate » qui a touché l’institution européenne,...