Recherche

Appel pour la fin du calvaire des séquestrés de Tindouf

© Copyright : DR

8 août 2003 - 13h28 - Maroc

Le collectif des Associations de Défense des Droits de l’Homme au Sahara a réitéré son appel à toutes les instances internationales et aux ONG défendant les droits de l’Homme, à intervenir pour mettre fin aux souffrances des séquestrés dans les camps de Tindouf.

Dans un communiqué, les membres du collectif, qui se sont félicités du ralliement récent de trois ex-cadres du Polisario au Maroc, ont appelé « toutes les instances internationales et les organisations non gouvernementales défendant les droits de l’Homme, la liberté et la dignité humaine, à tout mettre en oeuvre pour défendre les droits des séquestrés dans les camps de Tindouf, mettre fin aux différentes formes de tortures et sévices et leur garantir la liberté de retourner dans leur pays ».
Le collectif qui comprend l’Association des Victimes du Polisario (ASVIPO), l’Association des parents victimes de la répression dans les camps de Tindouf (PASVERTI) et l’Association pour la défense de la marocanité du Sahara et des séquestrés de Tindouf (ARRAI), souligne que les "témoignages des trois ex-cadres du Polisario, qui ont rallié le Maroc, constituent des preuves supplémentaires réelles sur la situation de désarroi qui sévit dans les rangs du Polisario, et interpellent la communauté internationale à se mobiliser pour « délivrer le séquestrés des camps de Tindouf, au sud de l’Algérie, du calvaire qu’ils endurent depuis plus d’un quart de siècle ».
« Tous les séquestrés dans les camps de Tindouf sont de vrais Marocains qui n’attendent que l’occasion pour tenter leur chance de fuir les ghettos du Polisario et de défier tous les dangers pour retourner à la mère patrie », précise le collectif

MAP

Mots clés: Séquestrés , Polisario , Sahara Marocain , Torture , Tindouf

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact