Apple célèbre les femmes amazighes du Maroc

16 décembre 2019 - 09h00 - Culture - Ecrit par : S.A

L’entreprise multinationale américaine d’informatique Apple a mis en valeur les femmes amazighes du Maroc à travers la publication sur Instagram d’une galerie de leurs photos prises avec l’appareil photo de l’iPhone 11 Pro à l’aide de la nouvelle fonctionnalité "Deep Fusion".

"Les ateliers des femmes amazighes ont fourni une lumière profonde qui m’a rappelé les peintures de la période baroque. J’ai pu capturer les moindres détails avec la profondeur et la qualité incroyables accordées par DeepFusion."

C’est en ces termes que le photographe Robbie Lawrence a commenté la galerie Instagram d’Apple. Cette galerie de photos regroupe également des objets artisanaux, des textiles et des tapis berbères.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Amazigh - Photographie - Instragram

Aller plus loin

Le dictionnaire de la langue amazighe disponible gratuitement

Le dictionnaire de la langue amazighe est disponible en version mobile, vient d’indiquer l’Institut Royal de la Culture Amazighe (Ircam).

Willow Smith critiquée pour sa description des musulmans et des Amazighs

Le nouveau livre de l’actrice et chanteuse américaine Willow Smith suscite des mécontentements dans le rang de ses fans. Ils jugent insultantes l’interprétation qui est faite...

Maroc : les Imazighen en lutte pour une reconnaissance identitaire et culturelle

Les Imazighen marocains sont dans une lutte permanente pour une plus large reconnaissance identitaire et culturelle.

Ces articles devraient vous intéresser :

Des erreurs sur les panneaux d’autoroutes marocaines

Le député Kamal Ait Mik, membre du groupe parlementaire du Rassemblement national des indépendants (RNI) à la Chambre des conseillers, a relevé des erreurs dans l’écriture des mots amazighs sur les panneaux de signalisation routière.

Le Roi Mohammed VI instaure le Nouvel An Amazigh comme jour férié au Maroc

Le Nouvel An Amazigh sera désormais un jour férié officiel au Maroc, selon une décision qui vient d’être prise par le roi Mohammed VI.

Dounia Batma et Saïda Charaf : Latifa Raafat s’en mêle

L’artiste marocaine Latifa Raafat a appelé à la tolérance ses consœurs Dounia Batma et Saïda Charaf, actuellement en conflit judiciaire devant le tribunal de première instance de Marrakech.

Le Groupe Barid Al-Maghrib promeut la langue amazighe

Le Groupe Barid Al-Maghrib entend intégrer la langue amazighe dans ses services. Dans ce sens, il a signé une convention de partenariat avec l’Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM).

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Le compte d’Instagram de Noussair Mazraoui piraté

L’international marocain Noussair Mazraoui s’est fait pirater son compte Instagram. D’autres cadres du Bayern Munich ont subi le même sort.

Saïd Taghmaoui règle ses comptes avec Momo Bousfiha

Sur son compte Instagram, l’acteur franco-marocain Saïd Taghmaoui a mis sa querelle avec l’animateur vedette de Hit Radio, Momo Bousfiha sur la place publique.

Sur Instagram, le nombre d’abonnés d’Anass Zaroury explose

L’international marocain Anass Zaroury a gagné en moins de 24 heures, plus de 30 000 fans sur Instagram. Cette augmentation peut être attribuée à sa sélection par le Maroc pour participer au Mondial au Qatar.

Achraf Hakimi : « Ma mère était une femme de ménage. Mon père était un vendeur ambulant »

Le Maroc a remporté dimanche son match face à la Belgique (2-0) lors de la 2ᵉ journée du groupe F de la Coupe du monde. Achraf Hakimi a dédié la victoire à sa mère qu’il est allé embrasser dans les tribunes à la fin du match. L’image de la scène est...

Ramadan 2023 : les filles du Prince Moulay Ismaïl préparent chebbakia (photos)

À l’instar de nombreuses familles marocaines, celle du Prince Moulay Ismaïl, cousin du roi Mohammed VI, s’est préparée pour le mois du ramadan qui a débuté au Maroc et dans de nombreux pays arabes, jeudi 23 mars.