Recherche

La pauvreté est l’une des principales causes de la violence conjugale au Maroc

© Copyright : DR

14 décembre 2019 - 22h20 - Société

La violence conjugale au Maroc est souvent causée par la pauvreté et les conflits d’intérêt matériel. 55% des femmes et 74% des hommes dans une enquête menée par le Haut Commissariat au Plan l’ont souligné.

Le manque de communication est inscrit aussi au chapitre des causes de la violence conjugale. Selon le HCP, cette forme de violence est la plus répandue et se manifeste de façon silencieuse. Mais la violence conjugale n’est pas la seule qui a pour facteur déterminant, la pauvreté.

15% des femmes affirment que la violence dans les lieux publics est due à la pauvreté, alors que 40% des hommes l’expliquent par la consommation des drogues et de l’alcool. 15% des femmes et 2% des hommes l’attribuent au chômage.

Au Maroc, même si les gens sont conscients des causes et conséquences des violences faites aux femmes, 58% des femmes et 57% des hommes ne connaissent pas la loi votée dans ce sens. Dans le monde rural, c’est encore pire. 70% des femmes et 69% des hommes, d’après le HCP. Parmi les personnes qui connaissent cette loi, 45% des femmes et 31% des hommes considèrent qu’elle est insuffisante pour garantir la protection des femmes contre la violence.

Cette enquête fait également ressortir que les femmes sont mieux informées sur les associations non gouvernementales que sur les structures étatiques dédiées au soutien et à la protection des femmes victimes de violence.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact