L’Arabie saoudite envisage d’annuler le pèlerinage

16 juin 2020 - 20h30 - Monde - Ecrit par : K.B

Pour la première fois depuis 1932, date de fondation de la dynastie Al Saoud, les autorités saoudiennes examinent l’éventualité d’annuler le pèlerinage à la Mecque (Hajj 2020). Un haut responsable auprès du ministère saoudien chargé du Hajj et de la Omra vient d’en faire la déclaration au Financial Times.

Cette décision a été motivée, selon le média britannique, par la hausse inquiétante des cas de contaminations au Covid-19 dans le pays, qui ont dépassé la barre des 100 000 personnes depuis le début de la pandémie.

Plusieurs scénarios pour le pèlerinage 2020 sont actuellement à l’étude, a souligné le responsable, précisant que le ministère devra faire part de sa décision finale dans les semaines à venir.

Parmi les options envisagées par les autorités saoudiennes figure la baisse du nombre de pèlerins de moitié, a confié le responsable, qui a préféré garder l’anonymat, au Financial Times.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Arabie saoudite - Hajj

Aller plus loin

Vous ne verrez pas cette image cette année

L’Arabie saoudite ne va pas accueillir des étrangers sur son territoire en raison de sa situation épidémiologique. Par conséquent, elle annule le Hadj, pour la première fois,...

Combien va coûter le pèlerinage du hajj cette année ?

La commission royale chargée du pèlerinage, s’est réunie, lundi à Rabat, pour décider du règlement des frais du pèlerinage au titre de l’an 1441 de l’Hégire. Il se fera du 2 au...

Le pèlerinage du Hajj n’aura pas lieu cette année

En l’état actuel de la situation de la crise sanitaire, il est fort à craindre que le pèlerinage à la Mecque de cette année n’ait pas lieu. Sans aucune visibilité sur...

Le pèlerinage à la Mecque aura-t-il lieu cette année ?

Des doutes planent encore sur la tenue du hajj, cette année en raison de la pandémie du covid-19. La décision des autorités saoudiennes est attendue au Maroc pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hajj : une clause "anti-protestation" fait polémique au Maroc

L’introduction par le ministère des Habous et des Affaires islamiques dirigé par Ahmed Taoufiq d’une clause qui oblige le pèlerin marocain pour le hajj 2024, un des cinq piliers de l’islam, « à ne pas protester même en cas de retard de l’avion », fait...

Maroc : le coût du Hajj dévoilé, et c’est plus cher que l’année dernière

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques vient de dévoiler les frais du pèlerinage au titre de la saison 1445 H, pour les pèlerins marocains.