Recherche

Attentats  de Belgique : des fouilles infructueuses en face du château de Laeken

© Copyright : DR

20 janvier 2020 - 18h30 - Monde

Un site situé en face du château de Laeken a été passé au crible par les enquêteurs sur la piste des armes des terroristes, auteurs des attentats du 22 mars 2016. Cette fouille s’est révélée infructueuse.

Ces attentats sanglants, qui ont fait 32 morts et plus de 300 blessés, ont été perpétrés par les mêmes auteurs des attentats de Paris du 13 novembre 2015, indique le journal La dernière heure.

Les armes utilisées pour commettre ce crime contre l’humanité sont encore recherchées. Selon la même source, les enquêteurs belges n’ont jamais cessé de chercher le reste des armes appartenant à ces terroristes. Au début de l’enquête, les enquêteurs, assurés qu’un arsenal serait encore dissimulé dans une cachette, ont perquisitionné des centaines de box de garage, des maisons et des appartements, sans succès.

Le même journal précise que les enquêteurs se sont également intéressés à un site en particulier, localisé juste en face du palais royal de Laeken  pour la simple raison qu’il était devenu un lieu de rendez-vous des frères El Bakraoui, kamikazes du 22 mars. Ils passaient, à cet endroit, des heures à discuter dans leur voiture. Selon la même source, plusieurs appels téléphoniques convergent vers cette voie sans issue, où on compte très peu d’usagers, surtout la nuit, moment privilégié des membres du groupe terroriste pour se retrouver discrètement.

Même si la thèse de l’enterrement sur place de plusieurs armes, cachées sous cet espace vert, a été sérieusement abordée, les fouilles menées à cet endroit, il y a quelques mois, se sont révélées infructueuses.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact