Attentats de Paris : la justice belge auditionne les complices d’Abdelhamid Abaaoud

4 février 2021 - 20h00 - Belgique - Ecrit par : G.A

La justice belge a entamé depuis le mardi 2 février, l’examen des charges qui pèsent sur 20 complices présumés des auteurs des attentats du 13 novembre 2015 à Paris. Cette étape précède le procès qui devrait se tenir en fin d’année à Bruxelles.

L’examen des charges dans ce dossier est une étape très importante. Toutes les parties impliquées seront entendues afin de permettre à la chambre du conseil de Bruxelles, de définir qui de ces complices (17 hommes et trois femmes) doit bénéficier d’un non-lieu et qui doit comparaître devant le tribunal correctionnel pour « participation aux activités d’un groupe terroriste ».

L’enquête vise plusieurs personnes vivant en Belgique, impliquées d’une façon ou d’une autre dans cet attentat sanglant et meurtrier. La plupart de ces personnes ont mis des appartements, des voitures à la disposition des terroristes, ou ont prêté du matériel et de l’argent, ou encore, ont fourni ou fabriqué des faux documents d’identité.

Le parquet fédéral est convaincu que même si les inculpés n’ont pas joué un rôle de premier plan dans ces attentats qui ont fait 130 morts à Paris et dans la localité voisine de Saint-Denis, et revendiqués par le groupe État islamique (EI), ils étaient conscients qu’ils apportaient leur aide à un groupe terroriste. « Il peut s’agir d’avoir caché, après les attentats, l’un des auteurs présumés ou d’avoir transporté vers l’aéroport, un terroriste en partance vers la Syrie pour rejoindre l’État islamique », a relevé le parquet dans un communiqué. La décision de la chambre du conseil de Bruxelles est attendue avant septembre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Paris - Saint-Denis - Etat islamique - Daech - Attentat - Attentats terroristes à Paris

Aller plus loin

Nouvelle audience pour le procès du cerveau des attentats du 16 mai 2003

Condamné en première instance à la peine capitale, le cerveau des attentats, Said Mansour, a interjeté appel. Il devrait comparaitre très prochainement devant la Cour d’appel...

Le djihadiste Gelel Attar affiche son opposition à la déchéance de sa nationalité belge

Le djihadiste belgo-marocain Gelel Attar a affiché, par le biais de son avocat, son opposition à la déchéance de sa nationalité belge devant le tribunal correctionnel de...

Attentats de Bruxelles : vers le renvoi aux assises de Salah Abdeslam et Mohamed Abrini

Le parquet fédéral souhaite renvoyer aux assises les Marocains Salah Abdeslam et Mohamed Abrini impliqués dans les attentats survenus le 22 mars 2016 à Bruxelles. D’autres...

Paris : de lourdes peines requises contre trois djihadistes dont un Marocain

Des peines de 20 à 30 ans ont été requises contre trois djihadistes présumés dont un Marocain, tous jugés depuis le 1ᵉʳ février pour un projet d’attentat à Paris. Projeté en...

Ces articles devraient vous intéresser :

« Salut islamiste » : le joueur du Real Madrid Antonio Rüdiger porte plainte

Le défenseur du Real Madrid, Antonio Rüdiger, a décidé de porter plainte pour diffamation contre Julian Reichelt, ancien rédacteur en chef du journal Bild. Ce dernier avait accusé Rüdiger de faire un « salut islamiste » après un match de football, une...

Le séisme au Maroc est une « punition divine »

Des partisans d’Al-Qaïda et de l’État islamique (EI) estiment que le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc est une « punition divine ». Sans manquer de critiquer l’aide internationale dont bénéficient les victimes.