Le cerveau des attentats de Casablanca échappe à la peine capitale

13 janvier 2021 - 12h40 - Maroc - Ecrit par : K.B

Said Mansour, principal instigateur des attentats de Casablanca, évite la peine de mort. Condamné en première instance à la peine capitale, l’homme de 61 ans a vu sa sentence commuée en 25 ans de réclusion criminelle.

La Cour d’appel de Casablanca a clos, en fin de semaine dernière, un des chapitres les plus sanglants de l’histoire du pays. Les attentats du 16 mai 2003, premiers actes terroristes perpétrés dans le royaume, avaient causé la mort de 45 personnes, dont de nombreux étrangers.

Suite aux attentats du 16 mai, Said Mansour avait réussi à quitter le Maroc, avant de trouver refuge au Danemark. Le "libraire de Brønshøj", condamné à deux reprises pour apologie au terrorisme, avait été déchu de la nationalité en 2015 et expulsé 4 ans plus tard, malgré le recours déposé à la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH).

Plus d’une année plus tard, l’homme avait été reconnu coupable des chefs d’inculpation de tentative de meurtre prémédité, tentative de destruction des lieux publics à l’aide d’explosifs et constitution d’association criminelle.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Terrorisme - Peine de mort - Attentats de Casablanca

Aller plus loin

Maroc : peine de mort pour le cerveau des attentats de Casablanca

Le principal organisateur des attentats de mai 2003 a écopé de la peine de mort en première instance. Déchu de sa nationalité danoise, il a été extradé vers le Maroc il y a...

Attentats de Bruxelles : Fayçal Cheffou définitivement blanchi

Fayçal Cheffou, l’inculpé confondu à tort avec "l’homme au chapeau", l’un des terroristes des attentats du 22 mars 2016, a bénéficié d’un non-lieu devant la chambre du conseil...

France : un lycéen Marocain impliqué dans des projets d’attentats

M., un lycéen originaire du Maroc, a activement participé à des projets d’attentats à Brest et à Paris. C’est ce qu’a révélé l’enquête sur les sept personnes interpellées à...

Attentats de Paris : la justice belge auditionne les complices d’Abdelhamid Abaaoud

La justice belge a entamé depuis le mardi 2 février, l’examen des charges qui pèsent sur 20 complices présumés des auteurs des attentats du 13 novembre 2015 à Paris. Cette étape...

Ces articles devraient vous intéresser :

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Coup de filet au Maroc contre une cellule terroriste planifiant des attaques

Cinq individus, âgés entre 22 et 46 ans, soupçonnés d’appartenir à l’organisation terroriste Daesh et de préparer des attentats contre des installations vitales et des institutions sécuritaires, ont été arrêtés par les forces de sécurité marocaines.

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...