Maroc : peine de mort pour le cerveau des attentats de Casablanca

22 octobre 2020 - 11h40 - Maroc - Ecrit par : I.L

Le principal organisateur des attentats de mai 2003 a écopé de la peine de mort en première instance. Déchu de sa nationalité danoise, il a été extradé vers le Maroc il y a près d’un an.

Constitution de bande criminelle, tentative de meurtre prémédité et tentative de destruction de lieux publics aux moyens d’explosifs sont entre autres les chefs d’inculpation retenus contre M.M, qui a dirigé les attaques terroristes ayant fait 45 morts dont douze kamikazes. Si cette condamnation tombe près de deux décennies après l’attentat, elle se justifie par la décision du procureur de renvoyer l’affaire devant la police judiciaire de Casablanca pour approfondir l’enquête.

Le principal instigateur était en cavale depuis l’attaque terroriste avant de trouver refuge au Danemark qui lui accordé plus tard la nationalité. Devenu libraire dans ce pays de l’Europe du Nord, il était toujours actif dans ses relations avec l’organisation terroriste d’Al Qaeda. Ce qui lui a valu plusieurs condamnations. Avant d’être extradé vers le Maroc, il a écopé de 4 ans de prison. Considéré comme un danger permanent pour le Danemark, il a perdu sa nationalité en 2015 et a été finalement extradé vers le Maroc après de longues tractations entre les autorités des deux pays.

Sujets associés : Terrorisme - Droits et Justice - Danemark - Attentats de Casablanca

Aller plus loin

Maroc : les membres de la cellule terroriste prévoyaient des "attaques individuelles"

Le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) a annoncé mercredi, le démantèlement d’une cellule terroriste à Tanger. Cette opération a permis de connaître les intentions...

Cellule terroriste : cinq individus déférés devant le juge

Cinq individus arrêtés le 10 septembre par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) pour leur implication présumée dans une cellule terroriste, ont été déférés...

Une attaque terroriste déjouée devant la résidence royale de Marrakech

Un extrémiste a tenté d’attaquer un des gardes en faction devant la résidence royale de Sidi Moumen à Marrakech. Neutralisé par les autres policiers, il a été interpellé et...

Maroc : condamné à la peine de mort pour parricide

Le jeune homme qui a tué son père à Ouled Frej, dans la province d’El Jadida a écopé de la peine de mort. Tel est le verdict rendu par la chambre criminelle près la Cour d’appel...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Maroc : le parquet exige une tenue correcte dans les tribunaux

Les magistrats marocains doivent soigner leur apparence, en portant une tenue officielle correcte. Un rappel à l’ordre a été fait dans ce sens par le président du ministère public, El Hassan Daki.

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Maroc : le casier judiciaire électronique enfin lancé

Le ministère de la Justice a procédé mardi, au lancement de quatre nouveaux services numériques dont le casier judiciaire électronique.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....