Recherche

Maroc : peine de mort pour le cerveau des attentats de Casablanca

© Copyright : DR

22 octobre 2020 - 11h40 - Société

Le principal organisateur des attentats de mai 2013 a écopé de la peine de mort en première instance. Déchu de sa nationalité danoise, il a été extradé vers le Maroc il y a près d’un an.

Constitution de bande criminelle, tentative de meurtre prémédité et tentative de destruction de lieux publics aux moyens d’explosifs sont entre autres les chefs d’inculpation retenus contre M.M, qui a dirigé les attaques terroristes ayant fait 45 morts dont douze kamikazes. Si cette condamnation tombe près de deux décennies après l’attentat, elle se justifie par la décision du procureur de renvoyer l’affaire devant la police judiciaire de Casablanca pour approfondir l’enquête.

Le principal instigateur était en cavale depuis l’attaque terroriste avant de trouver refuge au Danemark qui lui accordé plus tard la nationalité. Devenu libraire dans ce pays de l’Europe du Nord, il était toujours actif dans ses relations avec l’organisation terroriste d’Al Qaeda. Ce qui lui a valu plusieurs condamnations. Avant d’être extradé vers le Maroc, il a écopé de 4 ans de prison. Considéré comme un danger permanent pour le Danemark, il a perdu sa nationalité en 2015 et a été finalement extradé vers le Maroc après de longues tractations entre les autorités des deux pays.

Mots clés: Droits et Justice , Terrorisme , Danemark , Attentats de Casablanca

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact