Insolite : un candidat aux élections législatives se transforme en Obama grâce à Photoshop

26 septembre 2016 - 20h10 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

N’imitez pas, innovez. Ce slogan publicitaire aurait dû être rappelé à l’équipe de campagne de Mohamed Abdelouahab Rafiki, alias Abou Hafs, qui brigue un mandat de député sous les couleurs de l’Istiqlal.

Dans une affiche largement diffusée sur les réseaux sociaux, on voit l’ancien détenu salafiste avec un nouveau look qui tranche avec celui avec lequel il se montrait jusque-là.

Costume cravate, main levée saluant la foule et démarche assurée, Abou Hafs fait la pose parfaite sauf que sur la photo ce n’est pas lui. Du moins sa tête a été photoshopée sur le corps de Barack Obama, comme vous pouvez le voir sur la photo en dessous.

Cette ressemblance entre les deux clichés n’a pas échappé aux internautes marocains qui se sont moqués du candidat de l’Istiqlal et qui pourrait lui coûter quelques voix aux prochaines élections du 7 octobre prochain.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Istiqlal - Elections Maroc 2016 - Mohamed Abdelouahab Rafiki (Abou Hafs)

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : remaniement ministériel imminent

Le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, prévoit de réaménager son équipe. Certains ministres devraient perdre leurs postes.

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Réforme du Code pénal au Maroc : un ancien prédicateur salafiste à la rescousse

L’ancien prédicateur salafiste, Abdelwahab Rafiki, plus connu sous le nom d’Abou Hafs, est dorénavant conseiller du ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, selon une source proche du ministère.

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...

Cannabis : des entreprises étrangères attendent leur autorisation au Maroc

Suite à l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis, plusieurs investisseurs étrangers manifestent leur intérêt pour investir dans ce domaine au Maroc. Plus d’une dizaine d’entre eux attendent leurs autorisations, selon le député...