En Belgique, une motion sur le port de voile divise la classe politique

5 septembre 2020 - 19h30 - Belgique - Ecrit par : S.A

Le débat sur le port de signes religieux au sein de l’administration belge refait surface à travers une motion portant sur le sujet au conseil communal de Molenbeek. Une motion qui soulève des tensions.

Le PS et SP.A ont présenté cette motion. Plusieurs partis d’opposition comme Ecolo, cdH et PVDA/PTB l’ont soutenue, rapporte La Capitale. Le Mouvement réformateur (MR) partenaire de majorité a voté contre. "Le principe de neutralité est d’une importance fondamentale pour les libéraux. Il garantit l’égalité de traitement par le gouvernement pour tous les citoyens", a soutenu la première échevine Françoise Schepmans. Pour elle, il y a des dossiers plus urgents à traiter en ces temps de Covid-19.

"Dans une ville comme Bruxelles, nous ne pouvons opter pour une ‘neutralité à la carte’", ajoute-t-elle. À Molenbeek, Koekelberg ou encore à la ville de Bruxelles, la position diffère. Selon Mme Schepmans, il revient au gouvernement bruxellois de clarifier sa position sur la neutralité des administrations communales. "C’est un problème du PS. Il y a l’attitude très stricte de Bruxelles-Ville d’un côté, et celle bien trop ouverte de Molenbeek. Et cette motion continue sur un élan de communautarisme", affirme Bernard Clerfayt (DéFI), ministre des Pouvoirs Locaux Bernard Clerfayt (DéFI).

À Bruxelles-ville, l’échevine de l’Instruction publique Faouzia Hariche (PS) s’était réjouie du contenu de l’arrêt rendu par la Cour constitutionnelle au sujet du port de signes religieux à l’école supérieure, ce qui a provoqué un agacement. ’La Cour garantit la validité du projet pédagogique de la ville visant à instituer un environnement éducatif totalement neutre", avait-elle déclaré.

Toujours est-il que le PS n’a pas pour l’instant adopté une position claire sur le sujet. ’C’est un sujet sensible car les élus et militants ont des opinions divergentes. Le PS bruxellois réfléchit à la question et une commission va se mettre en place. Nous voulons un débat serein et nuancé", murmure-t-on. Pour l’heure, le Belgo-Marocain Ahmed Laaouej, président de la Fédération bruxelloise ne s’est prononcé pas sur le sujet.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Molenbeek - Voile islamique - Ahmed Laaouej

Aller plus loin

Une victoire pour les étudiantes voilées de Wallonie-Bruxelles

Les étudiants inscrits dans des établissements d’enseignement supérieur ou de promotion sociale sous tutelle de Wallonie-Bruxelles Enseignement pourront désormais afficher des...

Le hijab, objet de discrimination dans le monde de l’emploi en Europe

65 % des femmes musulmanes ont moins de chance de trouver un emploi aux pays-Bas, en Espagne et en Allemagne, selon une enquête publiée récemment sur le site Web de l’Université...

Belgique : contestation contre le port du voile dans l’enseignement supérieur officiel

La décision de Wallonie-Bruxelles Enseignement (WBE) relative à l’autorisation de signes religieux dont le port du voile dans les établissements d’enseignement supérieur...

La question du port du voile divise à Molenbeek

Le 31 août dernier, le conseil communal de Molenbeek a voté une résolution à ajouter dans le règlement de travail des agents communaux. Elle ouvre la porte du débat sur le port...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

Le hijab sur la pelouse : la Marocaine Nouhaila Benzina fait réagir la planète football

Le prédicateur marocain Ahmed Raissouni a pris la défense de la défenseure marocaine Nouhaila Benzina, première joueuse à porter le voile lors d’une coupe du monde féminine. Elle est la cible des extrémistes.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

British Airways : une combinaison et un hijab pour les hôtesses de l’air

La compagnie aérienne British Airways a dévoilé les nouveaux uniformes que porteront désormais ses hôtesses de l’air. Il s’agit d’une combinaison et d’un hijab et l’une autre variante plus ample, mais toujours avec le voile.

Amel, nouvelle chroniqueuse voilée sur TPMP, ne fait pas l’unanimité

Amel, la nouvelle chroniqueuse voilée de l’émission « Touche Pas mon Poste » de Cyril Hanouna, qui a fait sa première apparition lundi, divise les téléspectateurs.