Belgique : contestation contre le port du voile dans l’enseignement supérieur officiel

19 janvier 2021 - 07h00 - Belgique - Ecrit par : S.A

La décision de Wallonie-Bruxelles Enseignement (WBE) relative à l’autorisation de signes religieux dont le port du voile dans les établissements d’enseignement supérieur officiel à partir de la prochaine année scolaire n’est pas du goût du Mouvement réformateur (MR).

« Elle recrée de la tension inutile alors que la liberté des établissements fonctionne très bien dans les faits », a commenté Georges-Louis Bouchez, président du MR sur Twitter.

Dans une déclaration au journal La dernière Heure, Julien Nicaise, administrateur de WBE, a assuré que les membres du conseil d’administration de l’institution ont pris cette décision de façon unanime. « Je ne vais pas être hypocrite, on sait bien que c’est surtout le voile qui est concerné. On a tous un avis personnel sur le sujet mais dans ce cas précis, c’est l’intérêt général qui a primé avec la volonté d’inclure les femmes qui portent un voile », a-t-il déclaré.

Isabelle Mazzarra, directrice générale de l’ULB, le constitutionnaliste Christian Berhendt et Vanessa Moray, attachée du groupe MR au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles représentent le MR au sein de ce conseil.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bruxelles - Education - Voile islamique

Aller plus loin

Le député M’jid El Guerrab rend hommage à sa mère voilée (vidéo)

Lors des débats sur le projet de loi «  séparatisme  », le député franco-marocain M’jid El Guerrab a défendu le port du voile en tenant un discours courageux. Il a rendu hommage...

Une victoire pour les étudiantes voilées de Wallonie-Bruxelles

Les étudiants inscrits dans des établissements d’enseignement supérieur ou de promotion sociale sous tutelle de Wallonie-Bruxelles Enseignement pourront désormais afficher des...

La question du port du voile divise à Molenbeek

Le 31 août dernier, le conseil communal de Molenbeek a voté une résolution à ajouter dans le règlement de travail des agents communaux. Elle ouvre la porte du débat sur le port...

France : plus de la moitié des élèves pour le port des signes religieux au lycée

Plus de la moitié des lycéens en France n’ont rien contre le port des signes religieux à l’école et même dans la fonction publique. C’est ce que révèle un sondage dont les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Le hijab sur la pelouse : la Marocaine Nouhaila Benzina fait réagir la planète football

Le prédicateur marocain Ahmed Raissouni a pris la défense de la défenseure marocaine Nouhaila Benzina, première joueuse à porter le voile lors d’une coupe du monde féminine. Elle est la cible des extrémistes.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Maroc : l’enseignement de l’anglais au collège généralisé

L’enseignement de l’anglais sera généralisé dans les collèges au Maroc dès la rentrée scolaire 2023-2024, a annoncé dans une note Chakib Benmoussa, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Maroc : des centres pour former les futurs mariés

Aawatif Hayar, la ministre de la Solidarité, de l’intégration sociale et de la famille, a annoncé vendredi le lancement, sur l’ensemble du territoire du royaume, de 120 centres « Jisr » dédiés à la formation des futurs mariés sur la gestion de la...

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...