Bruxelles : des manifestants disent non à l’interdiction du port de voile dans les écoles supérieures

7 juillet 2020 - 13h00 - Ecrit par : G.A

La marche contre l’interdiction du port de voile dans les hautes écoles à Bruxelles, a eu lieu dimanche après midi au Mont des Arts. Les manifestants venus par centaines, selon les organisateurs ont à travers des slogans, dénoncé la décision de la Cour constitutionnelle donnant raison à un établissement d’enseignement supérieur qui entend interdire à ses étudiants de porter des signes montrant leur appartenance philosophique ou religieuse.

Alors que le conseil national de sécurité n’a autorisé qu’un regroupement de 400 personnes, l’événement a connu la participation de 1200 manifestants, selon la police. Mais les organisateurs parlent de plusieurs milliers. Rassemblés sous la bannière « #HijabisFightBack Protest », on pouvait compter de nombreuses femmes portant fièrement le foulard et scandant des slogans comme « Pas touche à mon foulard » et « Pas touche à mes études », indique lacapitale.be.

Si la cour constitutionnelle a estimé dans son arrêt que « la disposition en cause ne fait pas de distinction fondée sur la nature des convictions religieuses », Hajare Boujtat, porte-parole du collectif des 100 diplômées, dénonce «  une discrimination de fait  ». « Sur le papier, ça dit que ce n’est pas discriminatoire, mais dans la réalité, la plupart du temps, ça vise les femmes portant le foulard, même si d’autres minorités peuvent être aussi atteintes. Donc, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. Ce sont les femmes portant le foulard qui sont plus particulièrement exclues », affirme-t-elle.

Sur les pancartes on peut lire « Neutralité n’est pas exclusion ». Pour Souhaïla Amri, membre du collectif Imazi Reine, «  l’interdiction des signes religieux au niveau de l’enseignement supérieur dépasse le principe de la neutralité de l’État et tend vers une laïcisation de la société  ». C’est en 2017 que plusieurs élèves avaient introduit une action en cassation devant le tribunal de première instance de Bruxelles contre le règlement d’ordre intérieur de la Haute école Francisco Ferrer de la Ville de Bruxelles, «  interdisant à ses étudiants de porter des signes manifestant une appartenance philosophique ou religieuse, notamment un couvre-chef  ».

Le tribunal s’est tourné vers la cour constitutionnelle pour une question préjudicielle. C’est finalement le 4 juin dernier que la Cour constitutionnelle a donné raison à l’école. Néanmoins les ministres francophones du gouvernement bruxellois se sont prononcés pour «  une levée de l’interdiction du port de signes convictionnels pour les étudiants de l’enseignement supérieur et de promotion sociale pour la rentrée 2020  », précise la même source.

Tags : Bruxelles - Manifestation - Racisme - Islamophobie - Voile islamique

Aller plus loin

Belgique : un élu affirme sa ferme opposition au port de voile

Le président du Mouvement réformateur (MR), Georges-Louis Bouchez a réagi à la condamnation de la STIB par le tribunal du travail de Bruxelles qui avait reçu une plainte pour...

Belgique : contestation contre le port du voile dans l’enseignement supérieur officiel

La décision de Wallonie-Bruxelles Enseignement (WBE) relative à l’autorisation de signes religieux dont le port du voile dans les établissements d’enseignement supérieur officiel à...

Bruxelles : la Stib prend acte de sa condamnation sur le port du voile

Le comité de gestion de la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB) réuni lundi en début de soirée a décidé, à l’issue d’un vote étriqué, de prendre acte du jugement...

Bruxelles : une nouvelle victoire pour les étudiantes voilées

Deux étudiantes voilées ont remporté leur procès contre Bruxelles. Pouvoir organisateur de la Haute école Francisco Ferrer, la ville interdit le port du voile dans...

Nous vous recommandons

Nawal Khalifa, la première femme à la tête d’un club de football au Maroc

Nawal Khalifa a été nommée présidente de la section football du Fath Union Sport (FUS) de Rabat, vient d’annoncer le bureau directeur du FUS Omnisports. Une nomination surprise qui fait de Nawal Khalifa, la première femme de l’histoire à diriger un club...

Tanger Med bat tous les records

À fin 2021, le groupe Tanger Med qui gère le complexe portuaire Tanger Med, affichait un chiffre d’affaires brut de 8,044 milliards de dirhams, en forte hausse.

Les mésaventures d’un clandestin marocain en Europe

Un Marocain rêvant d’une vie meilleure en Europe passe par une suite de mésaventures qui l’amène devant le tribunal de Perpignan. Il est en situation irrégulière.

Mondial 2022 : double confrontation pour les Marocains avant les barrages

En attendant d’affronter les barrages qualificatifs pour le Mondial 2022, qui se tiendront en mars 2022, les joueurs marocains ont encore deux matchs à jouer, mais sans pression puisqu’ils sont déjà qualifiés pour le troisième et dernier tour des...

80 000 truites arc-en-ciel lâchées dans le fleuve d’Oum Er-Rbia

Dans le cadre de la valorisation et à la sauvegarde du patrimoine naturel du Maroc, quelque 80 000 truites arc-en-ciel ont été déversées dans des sources du fleuve d’Oum Er-Rbia.

L’Espagne va déployer des drones non loin du Maroc

L’Espagne va déployer en septembre des drones MQ-9 Predator de l’armée de l’air dans les îles Canaries, près des frontières marocaines. Ils effectueront des missions de contrôle des flux migratoires et de surveillance des eaux...

Le dirham baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,62 % face à l’euro et s’est appréciée de 0,47 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 03 au 09 février 2022. C’est ce qu’indiquent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Automobile : le Maroc veut détrôner l’Inde et la Chine

Le Maroc veut détrôner l’Inde et la Chine pour se hisser au premier rang mondial en matière de compétitivité automobile. Une ambition que Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique a réitérée lors de la...

Une Marocaine accouche lors d’un vol Istanbul-Chicago (vidéo)

Alors qu’elle se trouvait avec son mari à bord d’un avion reliant Istanbul à Chicago de la compagnie aérienne Turkish Airlines, une Marocaine a accouché d’un petit garçon.

Le dirham devrait baisser face à l’euro dans les prochains mois

Sur les trois mois à venir, le dirham se maintiendra en hausse face au dollar tandis qu’il baissera vis-à-vis de l’euro, au cours de la même période. C’est ce que révèlent les données prévisionnelles d’Attijari Global Research...