Maroc : tuer une hyène mène en prison

19 mai 2022 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Deux personnes ont été condamnées pour avoir tué un animal appartenant à une espèce en voie de disparition. Leur forfait apparaissait dans une vidéo devenue virale sur la toile au Maroc.

L’affaire est inédite. Le tribunal de première instance de Béni Mellal a condamné mardi deux personnes accusées d’avoir tué un animal sauvage dans la forêt de Tagzirt, dans la province de Béni Mellal, relate Alyaoum24. L’animal en question est une hyène dont l’espèce est en voie de disparition. Leur forfait a été enregistré dans une vidéo relayée abondamment sur internet. On pouvait y voir l’animal agoniser.

À lire : Des chercheurs espagnols découvrent des restes d’une espèce disparue de carnivores au Maroc

Cette vidéo avait poussé la Gendarmerie royale et la justice à ouvrir une enquête. Cinq personnes seront arrêtées pour avoir traqué l’animal avant de l’abattre et de le jeter dans un puits. Mais finalement, deux d’entre eux seront poursuivis par le parquet pour « chasse et capture d’un animal appartenant à une espèce protégée ». Ils ont écopé chacun de trois mois de prison ferme et le paiement d’une amende de 5 000 dirhams.

Sujets associés : Beni Mellal - Prison - Amende

Aller plus loin

Maroc : découverte d’un lézard marin vieux 66 millions d’années

Le patrimoine paléontologique du Maroc vient de s’enrichir d’une nouvelle espèce animale. Un collège de scientifiques a découvert une variante de mosasaure, un type de lézard...

Mort inexpliquée d’oiseaux migrateurs sur les côtes de Safi

Des oiseaux migrateurs ont échoué en masse, ces deux derniers jours, sur les plages et les rochers du littoral de la ville de Safi.

Agadir : une pétition pour sauver les animaux du parc de la Vallée des oiseaux

Affamés, non entretenus et délaissés… La situation des animaux du parc animalier de la Vallée des oiseaux d’Agadir est plus que préoccupante.

Des chercheurs espagnols découvrent des restes d’une espèce disparue de carnivores au Maroc

Des chercheurs espagnols ont découvert des restes d’une espèce rare et disparue de carnivores, semblables aux lions, après avoir réalisé une fouille sur le site de Guefaït-4,...

Ces articles devraient vous intéresser :