Béziers : un routier marocain condamné à cinq ans pour le transport de 600 kg de cannabis

1er juin 2023 - 13h30 - France - Ecrit par : Bladi.net

Le tribunal correctionnel de Béziers a statué mercredi sur le sort d’un chauffeur de camion marocain. Celui-ci avait été intercepté sur l’autoroute A9 le 10 mai dernier avec 589 kilogrammes de pollen de cannabis. Les faits s’étaient déroulés sur une aire de repos située dans le Biterrois.

Âgé de 52 ans et n’ayant jamais eu affaire à la justice française, l’homme s’est vu infliger une lourde peine de cinq ans de prison, ainsi qu’une amende douanière de 1,170 million d’euros pour le transport illicite de cannabis. Le parquet avait réclamé 8 ans de prison, selon actu.fr.

A lire : France : cinq ans de prison pour deux chauffeurs marocains transportant 325 kg de cannabis

La saisie avait eu lieu le 10 mai dernier, lorsque des douaniers de Montpellier ont inspecté le véhicule stationné sur un parking et découvert la marchandise. Cette dernière est estimée à plus de 1,1 million d’euros sur le marché des grossistes et pourrait atteindre près de six millions d’euros à la revente au détail.

Pour se défendre devant la juge, le chauffeur marocain a indiqué qu’il se rendait du Maroc aux Pays-Bas, en passant par l’Espagne, sur ordre de son employeur. Il a insisté sur le fait qu’il n’était pas au courant de la nature illégale de la cargaison qu’il transportait. À l’issue de sa garde à vue et suite à l’enquête de la Direction territoriale de police judiciaire de Montpellier, l’individu a été déféré devant le parquet de Béziers puis placé en détention provisoire jusqu’à sa comparution devant le tribunal. Après l’annonce du jugement, il a été renvoyé en détention.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Drogues - Montpellier - Béziers - Cannabis

Aller plus loin

Un camionneur marocain arrêté avec 139 kilos de haschisch au port de Motril

La Garde civile a arrêté au port de port de Motril un homme de 39 ans, en possession de 139 kilos de haschich dissimulés dans la remorque du camion qu’il conduisait en...

134 kilos de drogue saisis à la frontière franco-espagnole, deux Marocains arrêtés

Une importante quantité de drogue a été saisie la semaine dernière à l’intérieur d’un véhicule au niveau du Cette-Eygun (Pyrénées-Atlantiques). Deux Marocains ont été arrêtés.

Évasion, trafic de drogue, et maintenant Bruxelles : La chute de Mohammed Benabdelhak

Après une peine de 12 ans de prison pour son évasion de Beauvais et 13 ans de détention à Bordeaux pour un trafic de drogue, le Franco-marocain Mohammed Benabdelhak alias « le...

Un Espagnol arrêté à Tanger avec 200 kilos de drogue

Un peu plus de 200 kilos de drogue ont été découverts dans la voiture d’un ressortissant espagnol au port de Tanger Ville. Ce dernier s’apprêtait à prendre le bateau pour Tarifa.

Ces articles devraient vous intéresser :

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...