Les supermarchés BIM commencent-ils à se désengager du Maroc ?

10 décembre 2020 - 15h30 - Economie - Ecrit par : J.K

L’entreprise turque de distribution de produits alimentaires BIM envisage d’ouvrir 35 % de sa filiale marocaine, BIM Stores Maroc, à la firme Blue Investment Holdings. Les discussions sont avancées entre les deux parties.

Le montant de la transaction se situerait autour de 70 millions $ avec un ajustement du prix qui pourra varier entre 7 et 12 millions $, informe Agence Ecofin, précisant que cette proposition de cession survient deux mois après la décision du groupe turc d’évaluer ses actifs au Maroc et en Egypte, avec l’option des partenariats avec des investisseurs locaux ou étrangers.

En début d’année, rappelle le site, l’enseigne turque de distribution de produits alimentaires avait fermé des magasins, suite à une décision du ministre marocain du Commerce. Celui-ci lui reprochait l’absence de produits marocains dans ses magasins.

La suite réservée à cette proposition de rachat sera connue à l’issue des discussions entre les deux parties, conclut la même source.

Sujets associés : Investissement - Turquie - Alimentation

Aller plus loin

BIM indésirable au Maroc ? L’enseigne répond

Alors que le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et du numérique, Moulay Hafid Elalamy, l’accuse de provoquer la fermeture de dizaines de magasins locaux...

Le Maroc, seul pays africain "investment grade"

Le Maroc est le seul pays "investment grade" du continent africain présent sur les eurobonds. C’est du moins ce qu’affirme le professeur Babacar Sene, directeur du Centre de...

Winvestnet fait du Maroc un hub régional d’investissement

La plateforme d’investissement Winvestnet Ltd du Marocain Réda Rami dont le siège social est à Hong Kong a lancé, au Maroc, un fonds d’investissement panafricain de 2 milliards...

BIM commercialise des produits marocains en Turquie

Les consommateurs turcs peuvent découvrir dans les 10 000 points de vente de la chaîne BIM une vaste gamme de textiles marocains, conformes aux normes internationales, offerts à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...

La sécheresse pousse le Maroc à multiplier ses achats de blé sur le marché mondial

Le Maroc maintient son système de restitution à l’importation du blé tendre au profit des opérateurs. Une importante quantité de cette céréale sera bientôt commandée.

Maroc : une flambée inquiétante du prix de la volaille et des oeufs

Au Maroc, les prix de la volaille et des œufs s’envolent au grand dam des consommateurs. Quelles en sont les causes ?

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Maroc : les autoroutes en projet

Le programme d’investissement de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) devrait atteindre plus de 8 milliards de dirhams pour les trois prochaines années, révèle le rapport sur les entreprises et établissements publics (EEP), annexé au...

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.

Maroc : voici les priorités du fonds Mohammed VI pour l’investissement

Pour réussir sa mission, le directeur général du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, Mohamed Benchaâboun, a défini ses priorités et son mode de fonctionnement, qui ont été dévoilés lors de son premier Conseil d’administration.