Boussoufa : "J’apporte un plus... défensivement’’

30 mars 2007 - 00h15 - Belgique - Ecrit par : L.A

Mbark Boussoufa estime avoir atteint une nouvelle dimension avec le Sporting depuis le début du second tour

Souvent pointé du doigt lors du premier tour, Mbark Boussoufa affiche désormais un autre visage - séduisant celui-là - avec Anderlecht. Incapable de défendre les couleurs du Maroc samedi dernier à cause d’une blessure au mollet, le Soulier d’Or est aujourd’hui rétabli. Il livre ses impressions avant le sprint final dans la course au titre, qu’il aborde avec la plus grande sérénité.

Mbark, comment vous sentez-vous aujourd’hui ?

"Très bien ! Je dois dire que jusqu’à présent, je suis très content de mon deuxième tour et je pense que l’entraîneur l’est aussi. Je me sens mieux dans l’équipe, et cela influence mon rendement : je n’avais signé que quatre assists avant la trêve. Aujourd’hui, j’en suis à onze. Pour l’instant, seuls les buts ne suivent pas. Ça viendra bien... C’est vrai, j’ai raté quelques grosses occasions ces dernières semaines mais ça ne me tracasse pas."

À vous entendre, on a l’impression que les assists sont plus importants pour vous que les buts...

"C’est vrai car c’est ma grande spécialité. Isoler quelqu’un devant le but : voilà ce que je fais le mieux sur un terrain de football."

Le Boussoufa d’Anderlecht est-il très différent du Boussoufa de Gand ?

"Assez, oui. Je suis devenu un footballeur plus complet. J’ai surtout appris à... défendre ! À Gand, je courais où je voulais. Ici, je suis plus souvent aligné sur le flanc gauche et je dois tenir ma position. Avant, j’apportais un plus offensif à Anderlecht. Actuellement, j’ai le sentiment que j’apporte également ma touche personnelle sur le plan défensif. J’ai aussi évolué sur le plan physique. Lors du premier tour, je me sentais parfois complètement cassé dans les fins de match. Cela ne m’arrive plus."

"Le prochain Soulier d’Or ? Tchite ou Hassan !"

Contre Genk, en Coupe, lors de votre succès 6-0, certains vous avaient reproché d’être arrogant envers les Limbourgeois, en signant certains gestes techniques inhabituels.

"Vous savez, à Anderlecht, il y aura toujours des gens pour trouver des choses à redire ! Je n’ai jamais voulu manquer de respect aux joueurs de Genk. Si j’ai fait ces gestes techniques, c’était uniquement pour régler notre public. Après tout, c’était la première fois cette saison où nous avions l’occasion de le faire... Ce soir-là, on s’est amusé !"

Aimeriez-vous remporter à nouveau le Soulier d’Or l’an prochain ?

"Remporter ce trophée était exceptionnel mais sincèrement, je le laisserais bien volontiers aux autres la prochaine fois, comme ça, je retourne au calme ! Parmi mes équipiers, je vois deux candidats naturels : Mémé (Tchite) et Ahmed (Hassan)."

La Dernière Heure - Benoît Delhauteur

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Football - Mbark Boussoufa

Ces articles devraient vous intéresser :

Liverpool ne lâche pas l’option Sofyan Amrabat

Après une tentative de le recruter lors du mercato hivernal, Liverpool revient à la charge pour le milieu de terrain de la Fiorentina Sofyan Amrabat, l’une des révélations de la coupe du monde au Qatar avec le Maroc.

Walid Regragui à propos de Hakim Ziyech : « Si vous lui donnez de l’amour, il mourra pour vous »

Le sélectionneur marocain Walid Regragui estime que Hakim Ziyech n’est pas aussi « rebelle » qu’on le pense. Selon lui, le joueur né aux Pays-Bas est prêt à « mourir pour vous » si vous lui « donnez de l’amour et de la confiance ».

Les joueurs binationaux, une fierté et une force pour le Maroc

Le Maroc doit en grande partie son parcours historique à la coupe du monde au Qatar à ses joueurs binationaux comme Achraf Hakimi, Hakim Ziyech, Sofyan Amrabat, Noussair Mazraoui, Abdessamad Ezzalzouli, Bilal El Khannouss, Sofiane Boufal, etc., qui ont...

PSG : fin de saison difficile pour Achraf Hakimi

Achraf Hakimi traverse une période difficile au Paris Saint-Germain (PSG) depuis son retour de la Coupe du monde au Qatar. Entre le viol dont il est accusé et le divorce avec sa femme Hiba Abouk, le défenseur marocain n’arrive plus à assurer sur le...

Message inquiétant de Hachim Mastour

Ancien grand espoir du football, l’international marocain Hachim Mastour, 25 ans, qui évolue au poste d’ailier ou de milieu offensif à l’Union Touarga en première division marocaine, connait une profonde phase de dépression.

Le calvaire d’Amrabat à Manchester United

Jusqu’à présent, l’international marocain Sofyan Amrabat n’a pas pu s’imposer à Old Trafford. Son club, la Fiorentina, qui l’a prêté à Manchester United redoute qu’il perd en valeur marchande et que le club anglais n’exerce pas son option d’achat.

La promesse d’Azzedine Ounahi à l’OM

Arrivé récemment à l’Olympique de Marseille, l’international marocain Azzedine Ounahi a réalisé de belles performances lors de son premier match avec son nouveau club face à Nantes (2-0). Il a inscrit le second but de la rencontre et promet par...

Achraf Hakimi manque beaucoup à Luis Enrique

L’entraîneur du Paris Saint-Germain, Luis Enrique, a déclaré que l’absence de l’international marocain Achraf Hakimi, n’a pas eu d’impact négatif sur le rendement de l’équipe, précisant qu’il travaille pour obtenir les meilleures performances des...

Thomas Tuchel répond à Noussair Mazraoui

En marge de la réception du Hertha Berlin, l’entraîneur du Bayern Munich Thomas Tuchel a répondu à l’international marocain Noussair Mazraoui qui s’est plaint de son temps de jeu.

Chelsea brade Hakim Ziyech

Après avoir échoué à signer l’international argentin Enzo Fernandez, qui a brillé au Mondial Qatar 2022 avec l’Argentine, sacrée championne pour la troisième fois de son histoire, Chelsea souhaite recruter le milieu de terrain de Tottenham,...