Brahim Ghali dénonce le « règne de la terreur » du Maroc

9 décembre 2021 - 12h40 - Monde - Ecrit par : A.P

Le chef du Front Polisario, Brahim Ghali, a condamné les « crimes atroces » que subiraient les militants sahraouis de la part du Maroc, et dénoncé le silence « injustifié » et persistant de l’ONU face à ce qu’il qualifie de « règne de la terreur » des autorités marocaines.

Dans une lettre adressée au secrétaire général de l’ONU, António Guterres, Brahim Ghali a exprimé son inquiétude quant aux mesures de pression exercées contre la militante Sultana Jaya, victime d’agressions à plusieurs reprises par les forces marocaines, ajoutant que la dernière en date a été enregistrée dimanche dernier à Boujdor. « Sultana, sa sœur El Waara et sa mère ont été sauvagement battues, harcelées sexuellement et violées », dénonce Ghali.

A lire : Brahim Ghali menace le Maroc

Face à ces « crimes atroces » dont il accuse les forces armées marocaines, le leader du Front Polisario demande l’intervention « urgente » de l’ONU, fait savoir La Razon. « Ne pas agir contre eux fermera la porte à la solution pacifique souhaitée de décolonisation du Sahara occidental », prévient-il, assurant qu’il n’engagerait aucun dialogue tant que l’organisation continuera à s’emmurer dans un « silence assourdissant et injustifié ».

A lire : Antonio Guterres appelle le Maroc et le Polisario au consensus

Si la situation persiste, le dirigeant affirme qu’il n’hésitera pas à prendre des mesures qui s’imposent. C’est pourquoi il a appelé Guterres à se prononcer pour protéger les droits humains des militants sahraouis et obtenir la libération « immédiate et sans condition » de tous les « prisonniers politiques ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : ONU - Polisario - Sahara Marocain - Violences et agressions - Brahim Ghali

Aller plus loin

Le Front Polisario dénonce le Maroc à l’ONU

Le Front Polisario vient de dénoncer "la stratégie d’escalade de l’occupation marocaine" et appelle le Conseil de sécurité à réagir.

Le Polisario dit toujours être en guerre contre le Maroc

Le Front Polisario poursuivra ses attaques contre le Maroc, a annoncé Brahim Ghali, lors de sa conférence tenue récemment dans les camps de Tindouf.

Brahim Ghali menace le Maroc

Le président de la «  République arabe sahraouie démocratique (RASD)  », Brahim Ghali, a assuré samedi que l’armée sahraouie, « bien formée et pleinement opérationnelle »,...

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable »...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute sous-estimés.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Marathon des sables : le Marocain Rachid El Morabity vise un 10ᵉ titre

Le Marocain Rachid El Morabity, 9 fois vainqueur du Marathon des sables, l’un des plus difficiles au monde, vise une dixième victoire de cette course qui démarre ce dimanche.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.