Arrestation du cerveau du braquage d’une bijouterie à Tanger

1er septembre 2015 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : J.L

Le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) a procédé à l’arrestation jeudi du présumé cerveau du braquage d’une bijouterie le 8 avril dernier à Tanger.

L’homme, 32 ans, faisait l’objet d’un mandat de recherche national depuis que son nom avait été cité au cours de l’enquête avec les quatre prévenus impliqués dans ce braquage, portant ainsi à cinq le nombre des suspects.

Les deux premiers mis en cause interpellés par des éléments de la police judiciaire de Tanger dans le cadre de cette affaire étaient fortement imprégnés d’idées djihadistes.

D’importantes sommes d’argent et de grandes quantités de bijoux avaient été saisies par les services de sécurité de la ville du Détroit dans le domicile de l’un des présumés braqueurs.

Sujets associés : Tanger - Braquage - Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ)

Aller plus loin

Braquage de Tanger : De nouvelles arrestations

Deux autres suspects impliqués dans le braquage raté le 13 août dernier du convoyeur de fonds de la Société Générale Marocaine de Banques (SGMB) à Tanger, ont été interpellés...

Tanger : arrestation d’un djhadiste braqueur de bijouterie

La FBI marocain vient de mettre la main sur un braqueur « imprégné d’idées djihadistes » spécialisée dans le vol de bijouteries et de maisons appartenant à des Marocains...

Démantèlement d’un réseau de braqueurs visant les MRE sur les routes espagnoles

La Garde civile a procédé au démantèlement d’un réseau de criminels spécialisés dans le braquage sur l’autoroute A-7, entre Malaga et Grenade. Des Marocains résidant à...

Prison à vie et des milliards de dirhams d’amende pour les braqueurs de Tanger

Des peines allant de cinq ans de prison à la perpétuité ont été prononcées par la justice à l’encontre des braqueurs de Tanger.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Décès d’Abdelhak Khiame, ancien patron du BCIJ

Triste nouvelle ce mardi 23 août 2022. L’ancien patron du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ), Abdelhak Khiyame, est décédé aujourd’hui des suites d’une longue maladie.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...