Recherche

S’achemine-t-on vers la fin des brouilles diplomatiques entre l’Algérie et le Maroc ?

© Copyright : DR

27 juillet 2020 - 20h00 - Maroc - Par: S.A

Après de récentes brouilles diplomatiques entre l’Algérie et le Maroc, le ministre algérien des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum joue la carte de l’apaisement.

« Vous n’entendrez pas de l’Algérie ou d’un responsable algérien des propos inappropriés ou déplacés à l’encontre du Maroc. […] On ne va pas entrer dans les conflits de mots, d’insultes et de répliques. Vous n’allez pas entendre ça de notre part », a déclaré le ministre algérien lors d’une intervention sur Russia Today.

Il dit souhaiter le meilleur pour son voisin de l’Ouest. « Aucun mal ne viendra de l’Algérie. Nous ne demandons que le respect », a-t-il assuré. Toutefois, le chef de la diplomatie algérienne a souligné que « cela ne changera pas les positions internationales de l’Algérie, connues et acceptées par le monde, y compris le Maroc ». Il fait ainsi référence au dossier du Sahara. Pour M. Boukadoum, « l’avenir du Grand Maghreb arabe est dans son unité ».

Ces déclarations du chef de la diplomatie algérienne font suite aux propos tenus par le président Abdelmadjid Tebboune, le 4 juillet dernier. Dans une interview accordée à France 24, il avait exclu une nouvelle escalade militaire entre l’Algérie et le Maroc. « La sagesse a toujours prévalu entre les deux pays », avait-il déclaré. Toutefois, il avait admis que « jusqu’à présent, l’escalade était verbale, mais nous constatons que nos frères marocains passent à une autre forme ».

Mots clés: Diplomatie , Algérie

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact