Des bus belges polluants en circulation à Oujda

8 décembre 2021 - 23h20 - Ecrit par : A.S

Des dizaines de bus polluants interdits de circulation à Bruxelles, sont actuellement utilisés sur les routes de la ville d’Oujda, suscitant étonnement et inquiétude.

Il s’agit de 179 bus appartenant à la Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles, qui ne pouvaient plus rouler dans la zone de basses émissions bruxelloise, fait savoir Sud Info.

Ces bus aperçus notamment à Berkane seraient de norme euro3, c’est-à-dire immatriculés entre 2001 et 2006. Ils sont depuis le 1ᵉʳ janvier 2020 interdits à Bruxelles à cause de leur grand impact sur l’environnement.

A lire  : La pollution coûte très cher au Maroc

Inquiète, une source de la STIB a déclaré au média « si ces vieux bus sont trop polluants pour rouler dans la capitale de l’Europe, pourquoi peuvent-ils continuer à polluer ailleurs sur la planète, et notamment en Afrique du Nord ? »

Tags : Oujda - Transport en commun - Belgique

Aller plus loin

Nouveaux bus à Casablanca : les chauffeurs de grands taxis en colère

La mise en service des nouveaux bus dans Casablanca et sa périphérie n’est pas du goût des chauffeurs de grands taxis qui y exercent. Ils ont décidé d’entraver le trajet de ces bus...

La pollution coûte très cher au Maroc

L’impact de la pollution atmosphérique sur la santé et l’économie mondiale, mérite d’être mesurée. Au Maroc, la pollution de l’air attribuée aux énergies fossiles coûte près de onze...

Le Maroc, bon élève en matière de lutte contre la pollution au carbone

Le Maroc ne figure pas parmi les grands émetteurs de carbone. C’est ce qu’a indiqué l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), à travers un nouveau rapport...

Les Casablancais peuvent profiter de leurs nouveaux bus

Le top a été donné ce vendredi 12 février à Casablanca pour la mise en exploitation des nouveaux bus au profit des Casablancais. 450 sur les 700 seront mis en service dès...

Nous vous recommandons

Marhaba 2022 : la douane marocaine accorde une faveur aux MRE

Dans le cadre de l’Opération Marhaba, l’Administration des douanes marocaines a prolongé la durée de validité des licences d’admission temporaire (AT) ou « Carte verte » jusqu’au 31 décembre 2022.

Voici les nouveaux vols programmés par Royal Air Maroc

Suite de la prolongation de la suspension des liaisons aériennes par les autorités marocaines jusqu’au 31 janvier 2022, la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a dévoilé le programme complet de ses vols spéciaux (soumis à autorisation exceptionnelle)...

Un cabinet d’avocat d’affaires israélien s’installe au Maroc

Grâce à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, deux cabinets d’avocats d’affaires, le français UGGC et l’Israélien Firon & Co. s’allient pour créer une succursale commune à...

Espagne : 26 tonnes de cannabis marocain saisies par la France

Après par plusieurs mois d’enquête menée conjointement avec le Maroc et la France, la police espagnole a intercepté, dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 septembre un chargement record de 26 tonnes de cannabis près de Grenade. Sept personnes ont été...

Le dirham baisse un peu face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,14 % face au dollar américain et s’est déprécié de 0,12 % vis-à-vis de l’euro, au cours de la période allant du 30 décembre 2021 et le 5 janvier 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Fin du gazoduc Maghreb-Europe : un gain géopolitique « nul » pour l’Algérie

Le non-renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc pour desservir l’Espagne, n’est d’aucun intérêt pour l’Algérie du point de vue géopolitique, analyse le Journal du dimanche (JDD).

Rabat : un policier arrêté pour vol

Un gardien de la paix en service à Rabat fait actuellement l’objet d’une enquête pour son implication présumée dans une affaire de vol.

Air France renforce son programme de vols avec le Maroc

Air France a décidé de renforcer son programme de vols pour « faciliter le retour de ses clients » avant la fermeture des frontières aériennes marocaines.

L’Algérie recule : la pression de l’Europe a payé

L’ambassade d’Algérie près l’Union européenne (UE) a assuré vendredi que les échanges commerciaux avec l’Espagne n’ont pas été suspendus et que l’approvisionnement en gaz du pays n’est pas en danger.

Algérie : Amar Belani , envoyé spécial pour le "Sahara"

Lors du conseil des ministres du 30 août 2021 présidé par le chef de l’État algérien, Abdelmadjid Tebboune, plusieurs nominations ont été prononcées au ministère des Affaires étrangères. Le diplomate Amar Belani sera chargé de la question du Sahara et des pays...