La pollution coûte très cher au Maroc

27 juin 2020 - 06h30 - Maroc - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’impact de la pollution atmosphérique sur la santé et l’économie mondiale, mérite d’être mesurée. Au Maroc, la pollution de l’air attribuée aux énergies fossiles coûte près de onze milliards de dirhams par an.

Chaque année, un nombre relativement élevé de décès dus à la pollution atmosphérique, sont enregistrés au Maroc (5 100 en 2018), deuxième après l’Égypte, qui arrive en tête de liste établie par l’organisation Greenpeace MENA présente dans plus de 55 pays.

En Algérie et en Tunisie par contre, le nombre de décès liés à la pollution atmosphérique, tourne respectivement autour de 3 000 et 2 100, indique un rapport de Greenpeace MENA.

En termes de pertes, le rapport précise qu’elles sont estimées pour le Maroc à 0,9 % de son PIB, soit 11 milliards de dirhams par an, à 400 millions de dollars par an pour la Tunisie, et à 840 millions de dollars par an pour l’Algérie, soit 0,5 % de son PIB.

Par rapport à l’impact sur la santé et sur l’économie, Greenpeace fait remarquer que le Maroc est affecté sur les deux plans. Il n’empêche que le royaume joue un rôle clé dans la lutte contre la crise climatique et le secteur des énergies renouvelables. Dans ce domaine, il ambitionne de produire 52 % de son énergie à partir d’énergies renouvelables d’ici 2030.

En revanche, les perspectives du Maroc ne sont pas aussi reluisantes en ce qui concerne le secteur du charbon, utilisé comme la "principale source de production d’électricité avec un taux élevé atteignant environ 50 %", souligne le rapport. Selon une étude réalisée cette année par le King Abdullah Center for Petroleum Studies and Research, le charbon a permis de produire 58 % d’électricité en 2016. Il est suivi du gaz naturel avec 20 % et du pétrole avec 10 %.

Ce rapport, dont la publication intervient à une période critique marquée par la pandémie du coronavirus, souligne que la pollution atmosphérique rend plus vulnérables les populations à cette dernière, étant déjà exposées à toutes sortes de maladies chroniques (cardiaques, diabète, troubles pulmonaires, y compris le cancer du poumon).

Sujets associés : Environnement - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Des bus belges polluants en circulation à Oujda

Des dizaines de bus polluants interdits de circulation à Bruxelles, sont actuellement utilisés sur les routes de la ville d’Oujda, suscitant étonnement et...

Le Maroc durcit la législation anti sac en plastique

Le Maroc a interdit la fabrication, l’importation, l’exportation, la commercialisation et l’utilisation des sacs en plastique. Le projet de décret n°2.20.641 modifiant et...

Maroc : la pollution de l’air tue plus de 5000 personnes chaque année

Au Maroc le nombre de décès liés à la pollution de l’air inquiète. Plus de 5000 Marocains décèdent chaque année, soit une moyenne de 15 décès par jour et des pertes financières...

Ecodome : des logements écologiques à la marocaine (vidéo)

Un jeune marocain propose des logements qui constituent une véritable révolution en alliant qualité style, beauté et respect de l’environnement. Concept développé et mis en œuvre...

Nous vous recommandons

Environnement

Gestion des déchets : les Casablancais vont payer des amendes

La ville de Casablanca entend désormais imposer des amendes aux citoyens et aux entreprises pour lutter contre l’encombrement des déchets au niveau de plusieurs quartiers de la ville.

Le nuage de sable du Sahara marocain à l’origine d’un pic de pollution en Europe

Les poussières de sable du Sahara qui ont survolé une partie de l’Europe la semaine dernière ont provoqué un pic de pollution de l’air. C’est le constat fait par le service européen de surveillance de l’atmosphère...

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Maroc : appel aux dons pour sauver les macaques de Barbarie

Un appel aux dons a été lancé pour sauver les macaques de Barbarie, des espèces en danger critique d’extinction après les récents incendies qui ont ravagé des régions boisées reculées du Nord du Maroc.

SOS pour Sarah, une chienne maltraitée au Maroc

Catherine Abraham n’est plus à présenter. Elle est la présidente de l’association Arche d’Abraham qui s’est fait connaître dans le sauvetage et la prise en charge des animaux errants. Aujourd’hui elle voudrait ramener à Audrix (Dordogne) une chienne ayant...

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

« Welcome Safely » pour renforcer la confiance de la destination Maroc

« Welcome Safely to Morocco », c’est le nom de la certification de la conformité des établissements d’hébergement touristique aux protocoles de contrôle du Covid-19 au Maroc. Ce label a pour objectif d’inciter ces établissements à une veille permanente en...

Que fait le Maroc pour contrer la nouvelle souche du Covid-19 ?

Le Maroc veut aller au-delà de la suspension des vols avec la Grande-Bretagne, suite à la découverte d’une nouvelle variante du Covid-19. Une cellule de veille a été mise en place pour suivre de près son...

Maroc : une fin d’année sous couvre-feu ?

Les rumeurs selon lesquelles le Maroc va instaurer à nouveau un couvre-feu et durcir les restrictions sanitaires notamment la fermeture de la ville de Casablanca suite à l’apparition du nouveau variant Omicron sont...

Coronavirus : le Maroc dépasse les 4000 morts

Le Maroc a enregistré 77 morts en 24 heures, ce qui porte désormais le nombre de décès dus au Covid-19 à 4059 depuis le début de l’épidémie dans le Royaume.

Débordée, Casablanca envoie ses patients du Covid-19 hors de la métrople

Casablanca est littéralement débordée par le nombre record de cas Covid-19. Pour tenter d’y faire face, des patients sont envoyés hors de la métropole.