Casablanca parmi les meilleures destinations pour le télétravail

4 août 2022 - 10h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Casablanca fait partie des meilleures destinations des Espagnols pour le télétravail, selon une étude de Wise analysant le coût de la vie d’une centaine de villes dans 67 pays qui ont des fuseaux horaires compatibles avec celui de l’Espagne.

35 % de la population active en Espagne ont une profession qui leur permet de travailler à distance, de presque n’importe où dans le monde, selon l’INE. Pour leur faciliter le choix de la meilleure destination pour le télétravail, Wise a réalisé une étude qui analyse le coût de la vie d’une centaine de villes dans 67 pays.

Des destinations touristiques par excellence comme Casablanca au Maroc sont une option sûre pour le télétravail. Le coût de la vie y est abordable avec des dépenses mensuelles estimées à 520 euros, selon l’étude. Dans les villes sud-africaines de Johannesburg et Cape Town, deux autres destinations touristiques, le coût mensuel moyen est respectivement de 620 euros et 720 euros. Toutes les destinations sont dans des fuseaux horaires compatibles avec les horaires de travail en Espagne (UTC, UTC+1, UTC+2, UTC+3, UTC-1).

À lire : Emploi : les Marocains adoptent le télétravail

Selon les dernières données de l’INE, le salaire moyen des Espagnols est de 25 265 euros bruts par an, avec une différence significative de plus de 5 000 euros entre les hommes (27 642 euros) et les femmes (22 467 euros). Après analyse des données, la ville de Blagoevgrad en Bulgarie est la destination la moins chère pour le télétravail, avec 260 euros par mois pour les dépenses de base (environ 150 euros pour le loyer et 100 euros pour la nourriture, le transport et les activités de loisirs). Sofia, la capitale, est également un bon choix, avec une dépense moyenne de 490 euros.

D’autres options à considérer sont Ankara en Turquie avec 290 euros par mois, ou la ville polonaise de Cracovie et la capitale hongroise, Budapest, où le coût de la vie mensuel est respectivement de 550 euros et 560 euros en moyenne. Les Espagnols qui opteront pour l’une des plus de 100 villes analysées dépenseront en moyenne 897 euros par mois (1 400 euros pour les hommes et 975 euros pour les femmes).

Sujets associés : Espagne - Casablanca - Etude

Aller plus loin

Enquête du HCP : les Marocains faiblement protégés dans le monde du travail

En 2021, la majorité des Marocains n’avaient pas de contrat formalisant leur relation avec leur employeur, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Télétravail : les opérateurs marocains du secteur de la Relation client s’adaptent à la crise

Les entreprises marocaines, notamment les opérateurs du secteur de la relation client s’adaptent à la crise, en attendant la réglementation du travail à distance par l’État.

Digital nomad : le Maroc dans le top 10 des pires pays pour travailler à distance

Le Maroc figure parmi les 10 destinations les moins sûres pour travailler à distance. C’est ce que révèle une étude menée par un site spécialisé.

Emploi : les Marocains adoptent le télétravail

La crise sanitaire a poussé le marché de travail à changer son fonctionnement, notamment en matière d’organisation. Au Maroc, 57 % des travailleurs préfèrent travailler en mode...

Ces articles devraient vous intéresser :