Les cadres marocains plébiscitent le télétravail

11 avril 2020 - 07h30 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Après l’état d’urgence sanitaire, les Marocains auront du mal à se défaire de certaines habitudes. Une étude menée par le cabinet Rekrute, révèle que la plupart des cadres marocains préfèrent le télétravail, même après la crise.

Plusieurs secteurs ont opté pour le télétravail depuis que le confinement a été imposé. Dans le détail, 56 % des cadres sont en télétravail, 24 % travaillent toujours du bureau, 6 % sont en congés payés et 6 % sont en congés sans solde. De même, 48.61 % des cadres en télétravail sont des jeunes âgés entre 25 et 34 ans et 66 % de ceux en congés sans solde sont également des jeunes.

L’étude a montré qu’en termes de productivité, "54 % des cadres déclarent qu’ils sont productifs en télétravail contre 14 % qui ne le pensent pas". Sans aucune surprise, ce sont les jeunes ayant entre 25 et 34 ans qui se disent plus à l’aise avec le télétravail et attribuent une note moyenne de 3,66/5 à leur niveau de productivité. Ce qui n’est pas le cas des cadres ayant 55 ans et plus, qui se sentent moins à l’aise avec l’outil et attribuent une note moyenne de 3,2 /5 à leur niveau de productivité, tout en l’expliquant par différentes raisons. Il y a la "mauvaise connexion qui se trouve en tête de liste, suivie par la gestion des enfants et le stress ou l’angoisse, puis la démotivation ou l’inadaptation des outils qui arrivent en 3ᵉ position".

Même si un grand nombre de cadres pensent que le télétravail est un outil à éviter, 90 % des Marocains souhaitent l’intégrer dans leur quotidien. 43 % des cadres sont prêts à travailler à domicile plus de 3 jours par semaine et presque 50 % sont prêts à le faire pendant 1 ou 2 jours maximum par semaine. 7 % seulement ne sont pas prêts à travailler à domicile, révèle l’enquête.

C’est une évidence que "le confinement aura permis de faire évoluer les positions des uns et des autres sur ce mode de travail au Maroc". La balle est dans le camp du législateur qui a la possibilité de voter des textes de lois en vue de déterminer les conditions dans lesquelles le télétravail pourrait se faire au Maroc.

Sujets associés : Administration - Internet - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Emploi : les Marocains adoptent le télétravail

La crise sanitaire a poussé le marché de travail à changer son fonctionnement, notamment en matière d’organisation. Au Maroc, 57 % des travailleurs préfèrent travailler en mode...

Casablanca parmi les meilleures destinations pour le télétravail

Casablanca fait partie des meilleures destinations des Espagnols pour le télétravail, selon une étude de Wise analysant le coût de la vie d’une centaine de villes dans 67 pays qui...

Nous vous recommandons

Administration

Maroc : des pièces « inutiles » supprimées dans l’administration

Les Marocains sont exemptés depuis début avril d’une vingtaine de documents jugés non essentiels pour le service administratif, selon une circulaire du ministère de l’Intérieur.

Une nouvelle mesure pour simplifier la vie des MRE

Le Maroc a pris une nouvelle mesure pour simplifier la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il s’agit de la mise en place de 155 unités dans différents consulats pour les accompagner dans la gestion de leurs...

Maroc : un ex-député interpellé pour faux test du Covid-19

Un ex-député a été interpellé à Errachidia par la BNPJ. Il lui est reproché d’avoir aidé un candidat au concours de la police à avoir un faux certificat de dépistage au Covid-19. Une enquête est ouverte.

Retraite des « Chibanis » : une députée interpelle le gouvernement français

La députée Danièle Obono est préoccupée par le sort des chibanis et chibanias qui sont exclus de la jouissance du droit des personnes retraitées résidant à l’étranger à la prise en charge des frais de santé. Dans un texte présenté à l’Assemblée, elle attire...

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette...

Internet

Près de 3% des cybercriminels arrêtés en Espagne en 2021 sont Marocains

Le taux de cybercriminalité en Espagne a augmenté de 6,1 % en 2021 par rapport à 2020. Plusieurs personnes dont des Marocains ont été arrêtées et font l’objet d’enquête pour ce délit.

Le Maroc veut fibrer 50% de la population d’ici 2025

Le Maroc montre son ambition dans la fibre optique. Le Chef du gouvernement vient d’affirmer, à l’occasion du Conseil d’administration de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), vouloir fibrer au moins 50 % de la population...

Plaidoyer des experts marocains à Google sur la monétisation

Des experts marocains (ingénieurs, développeurs, marketteurs…) plaident pour la monétisation des applications Android au Maroc. Dans ce sens, Mehdi Sakout, Senior Android engineer, a adressé une lettre ouverte à...

Le Maroc champion au Maghreb de l’Indice DHL de connectivité mondiale

En Afrique, le Maroc est le 2ᵉ pays le plus connecté et occupant la 62ᵉ place au niveau mondial. C’est ce qui ressort de l’Indice de connectivité mondiale 2020 réalisé par DHL.

Elon Musk propose son abonnement à internet par satellite aux Marocains

Avec sa société Starlink, le milliardaire américain Elon Musk veut faciliter l’accès à internet aux Marocains, notamment dans les zones mal desservies par les réseaux fixes et mobiles terrestres.

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Maroc : "le déconfinement est possible à condition que …"

À quelques jours du déconfinement au Maroc, Mohamed El Youbi, directeur de l’Épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère de la Santé, indique la conduite à tenir pour sa réussite.

Le lycée Descartes de Rabat fermé suite à la flambée de cas de Covid-19

Le Lycée Descartes de Rabat va fermer ses portes dès ce samedi jusqu’à nouvel ordre généralisant à nouveau l’enseignement à distance. C’est du moins l’information donnée jeudi soir par la direction du lycée suite à une augmentation inquiétante, ces derniers...

Dans les prisons marocaines, on fabrique aussi des masques

Les établissements pénitentiaires marocains vont contribuer à la lutte contre le coronavirus, à travers la fabrication des masques de protection. La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a annoncé mardi, le lancement...

Covid-19 : les Marocains ont relâché les efforts

Le déconfinement ne doit pas être considéré comme un relâchement dans le respect des mesures de lutte contre la propagation du Covid-19. Le ministre de la Santé Khalid Ait Taleb continue d’appeler la population au respect de ces normes établies, pour le...

Covid-19 : la culture, un secteur toujours très affecté par la crise sanitaire

Au nombre des secteurs qui ont été sérieusement impactés par la pandémie du Covid-19, il y a celui de la culture. Même si le fort taux de vaccination et la baisse conséquente des cas de contamination avaient poussé à la réouverture des espaces dédiés, les...