Les cadres marocains plébiscitent le télétravail

11 avril 2020 - 07h30 - Ecrit par : G.A

Après l’état d’urgence sanitaire, les Marocains auront du mal à se défaire de certaines habitudes. Une étude menée par le cabinet Rekrute, révèle que la plupart des cadres marocains préfèrent le télétravail, même après la crise.

Plusieurs secteurs ont opté pour le télétravail depuis que le confinement a été imposé. Dans le détail, 56 % des cadres sont en télétravail, 24 % travaillent toujours du bureau, 6 % sont en congés payés et 6 % sont en congés sans solde. De même, 48.61 % des cadres en télétravail sont des jeunes âgés entre 25 et 34 ans et 66 % de ceux en congés sans solde sont également des jeunes.

L’étude a montré qu’en termes de productivité, "54 % des cadres déclarent qu’ils sont productifs en télétravail contre 14 % qui ne le pensent pas". Sans aucune surprise, ce sont les jeunes ayant entre 25 et 34 ans qui se disent plus à l’aise avec le télétravail et attribuent une note moyenne de 3,66/5 à leur niveau de productivité. Ce qui n’est pas le cas des cadres ayant 55 ans et plus, qui se sentent moins à l’aise avec l’outil et attribuent une note moyenne de 3,2 /5 à leur niveau de productivité, tout en l’expliquant par différentes raisons. Il y a la "mauvaise connexion qui se trouve en tête de liste, suivie par la gestion des enfants et le stress ou l’angoisse, puis la démotivation ou l’inadaptation des outils qui arrivent en 3ᵉ position".

Même si un grand nombre de cadres pensent que le télétravail est un outil à éviter, 90 % des Marocains souhaitent l’intégrer dans leur quotidien. 43 % des cadres sont prêts à travailler à domicile plus de 3 jours par semaine et presque 50 % sont prêts à le faire pendant 1 ou 2 jours maximum par semaine. 7 % seulement ne sont pas prêts à travailler à domicile, révèle l’enquête.

C’est une évidence que "le confinement aura permis de faire évoluer les positions des uns et des autres sur ce mode de travail au Maroc". La balle est dans le camp du législateur qui a la possibilité de voter des textes de lois en vue de déterminer les conditions dans lesquelles le télétravail pourrait se faire au Maroc.

Tags : Administration - Internet - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Emploi : les Marocains adoptent le télétravail

La crise sanitaire a poussé le marché de travail à changer son fonctionnement, notamment en matière d’organisation. Au Maroc, 57 % des travailleurs préfèrent travailler en mode...

Casablanca parmi les meilleures destinations pour le télétravail

Casablanca fait partie des meilleures destinations des Espagnols pour le télétravail, selon une étude de Wise analysant le coût de la vie d’une centaine de villes dans 67 pays qui...

Nous vous recommandons

Les passagers qui arrivent au Maroc surveillés à la loupe

Le Conseil de gouvernement a décidé jeudi de renforcer son arsenal en matière de lutte contre le terrorisme et les crimes organisés, en faisant adopter un projet de décret.

Le Maroc éliminé par l’Algérie

Très bon match ce soir entre le Maroc et l’Algérie en quart de finale de la Coupe arabe de la Fifa. Malheureusement dans une compétition, il faut toujours un gagnant et c’est l’Algérie qui l’emporte aux...

Adil Sefrioui : 3 ans de prison ferme pour l’agression raciste de Dole

Le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier a condamné Bernard Demougeot, l’agresseur du Marocain Adil Sefrioui, à cinq ans de prison dont deux avec sursis. Celui-ci a été victime d’une violente agression raciste de la part du septuagénaire à...

Nouvelles accusations de l’Algérie contre le Maroc

Le ministre algérien des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra accuse le Maroc, sans le nommer, de s’allier à l’ennemi historique pour s’attaquer directement au...

« Le Maroc a l’une des diplomaties les plus patientes et les plus efficaces du monde arabe »

L’universitaire et écrivain espagnol, Arturo Pérez-Reverte, a condamné la décision du gouvernement de Pedro Sanchez de soutenir le plan d’autonomie du Sahara proposé par le Maroc, estimant qu’il s’agit d’un « échec diplomatique...

Omra : voici la liste des agences de voyages sanctionnées

Le ministère du Tourisme vient de publier la liste des agences de voyage sanctionnées dans le cadre de l’organisation de la Omra de cette année. Elles n’auraient pas respecté les cahiers de charges et leurs engagements vis-à-vis des...

Vacances au Maroc : le gouvernement « doit » alléger les conditions d’entrée

Alors que le gouvernement marocain est réticent à lever les restrictions de voyage liées au Covid-19 dans un pays où la situation épidémiologique est rassurante, des voix s’élèvent pour faire pression sur lui. L’allégement de la double obligation de présenter...

Maroc : le thermomètre flirte avec les 50 degrés

Une chaleur extrême est prévue de jeudi à samedi dans plusieurs provinces du Maroc. Des « records absolus » de températures cette fin de semaine lors d’une vague de chaleur exceptionnelle, le mercure frôlant les 50 degrés et dépassant par endroit la normale...

Le Polisario continue de provoquer le Maroc

Le Front Polisario continue, affirme-t-il, ses attaques contre les postes de défense marocains au Sahara afin d’inciter le Maroc à riposter avec des attaques par drone.

Hakim Ziyech a dépassé «  les limites qu’un joueur ne doit pas franchir  »

En dévoilant jeudi la liste des joueurs convoqués pour participer à la double confrontation contre la Guinée Bissau et le match contre la Guinée Conakry, Vahid Halilhodzic a fait quelques mises au point en ce qui concerne la présence de certaines...