Enquête du HCP : les Marocains faiblement protégés dans le monde du travail

2 mars 2022 - 06h20 - Economie - Ecrit par : A.T

En 2021, la majorité des Marocains n’avaient pas de contrat formalisant leur relation avec leur employeur, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Travail sans rémunération, absence ou faible protection sociale, insertion précaire sur le marché du travail, ce sont là quelques maux dont souffrent les jeunes marocains, indique le HCP dans sa note sur les principales caractéristiques de la population active occupée en 2021.

Dans le détail, 54,6 % des salariés ne disposent d’aucun contrat avec leur employeur. Seuls 45,4 % en disposent avec une part de 59,1 % chez les femmes contre 41,9 % chez les hommes.

A lire  : Marché du travail au Maroc : l’ombre du Covid-19 toujours présente

Par secteur, ceux qui travaillent dans l’agriculture et de la construction ont les taux les plus bas, 16,9 % et 17,8 %, respectivement. Alors que les ceux qui travaillent dans l’industrie et des services sont sous contrat jusqu’à 59,1 % et 56,6 %, respectivement.

Selon la même source, près d’un actif occupé sur 10 (10,5 %) a un emploi occasionnel ou saisonnier, 13,9 % en milieu rural et 8 % en milieu urbain. Ces parts étaient respectivement de 9,5 %, 12,3 % et 7,5 % en 2020.

Par ailleurs, plus de 14 % des actifs occupés ont un travail non rémunéré, les ruraux, avec 30,1 %, plus que les citadins (2,7 %) et les femmes, avec 36 %, plus que les hommes (8 %). Les personnes sans diplôme sont également plus touchées par l’emploi non rémunéré avec 18,7 % contre 12,6 % pour celles avec un diplôme moyen et 2,8 % pour celles avec un diplôme supérieur, note le HCP.

Sujets associés : Haut Commissariat au Plan (HCP) - Emploi - Etude

Aller plus loin

Contrat de travail à durée déterminée : quand faut-il licencier ?

La procédure de licenciement dans un contrat de travail à durée déterminée est décriée en raison de quelques difficultés de compréhension. Des spécialistes du domaine ont...

Emploi : les Marocains adoptent le télétravail

La crise sanitaire a poussé le marché de travail à changer son fonctionnement, notamment en matière d’organisation. Au Maroc, 57 % des travailleurs préfèrent travailler en mode...

Marché du travail :près d’un million et demi de Marocains au chômage

La détérioration des indicateurs du marché de travail liée au Covid-19, s’est accélérée au troisième trimestre 2020, avec une aggravation de la baisse structurelle du taux...

Maroc : 80 % des femmes et 77 % des jeunes au chômage

Le chômage prend des proportions alarmantes au Maroc. Le taux est de 80,2 % chez les femmes et de 77,2 % en ce qui concerne les jeunes, selon un récent rapport du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

La stratégie du Maroc pour s’imposer dans la sous-traitance aéronautique

Depuis 25 ans, le Maroc travaille à s’imposer dans la sous-traitance aéronautique mondiale. Quelle stratégie a-t-il défini pour atteindre son objectif ?

Maroc : le HCP prévoit une croissance de 1,4 % au 4ᵉ trimestre 2022

Pour le 4ᵉ trimestre 2022, l’activité économique connaîtra une croissance de 1,4 %, selon les données publiées par le Haut commissariat au plan (HCP) dans sa note de conjoncture du troisième trimestre 2022.

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.

Maroc Telecom augmente de 10% le salaire de ses employés

Après une série de négociations, les employés de Maroc Telecom ont réussi à obtenir de la direction, une augmentation des salaires de 10 % avec effet rétroactif. Un accord a été signé dans ce sens entre les deux parties.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

L’activité immobilière au Maroc ralentit fortement

La crise semble s’installer. Les ventes de ciment, principal indicateur de l’activité immobilière continue de baisser au Maroc. À fin août dernier, ces ventes ont diminué de 7,2 % en rythme annuel, selon la Direction des études et des prévisions...

27 000 Marocains ont quitté le Maroc en 2022 pour travailler à l’étranger

Quelque 27 000 Marocains ont quitté le pays en 2022, selon le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri. Ce sont des départs réguliers via des canaux officiels.