Maroc : 7 salariés sur 10 recherchent un nouvel emploi (Étude)

28 février 2023 - 13h30 - Maroc - Ecrit par : A.P

Au Maroc, 7 salariés sur 10 sont en recherche active d’emploi, selon une enquête réalisée par Boston Consulting Group (BCG) et ReKrute.com.

Intitulée « What Job Seekers Wish Employers Knew », l’étude révèle une mutation profonde des rapports entre salariés et entreprises et a été menée auprès de 90 000 salariés dans 160 pays dont près de 400 au Maroc via The-Network, le réseau international de portails emploi leaders dans le monde. « Dans le cas du Maroc, les chiffres sont éloquents », indiquent les auteurs de l’étude, soulignant que 7 salariés sur 10 sont en recherche active d’emploi dans le royaume contre 40 % dans le monde.

À lire : Maroc : quels secteurs ont créé le plus d’emplois en 2022 ?

Selon l’enquête, 4 cadres marocains sur 10 refuseraient une offre intéressante en raison d’une expérience négative vécue lors du processus de recrutement (contre 52 % à l’échelle mondiale). Au Maroc, le salaire est devenu le 1ᵉʳ facteur de motivation au travail, étant à égalité avec les opportunités d’évolution de carrière (57 %), relève-t-on. De plus en plus, les actifs marocains veulent travailler pour vivre. 66 % d’entre eux rêvent d’une carrière stable, en harmonie avec la tendance mondiale qui est de 69 %.

À lire : Au Maroc, le niveau du sous-emploi reste élevé

Le travail en présentiel est aussi plus répandu dans le royaume (49 %) que dans le reste du monde (35 %). « 65 % des cadres marocains jugent leur pouvoir de négociation avec les recruteurs de fort à très fort. Cela est essentiellement dû aux multiples sollicitations qu’ils reçoivent de la part de recruteurs : plus de 80 % des candidats sont approchés plusieurs fois par an (contre 74 % au niveau mondial), dont 41 % sont approchés tous les mois/toutes les semaines (contre 39 % au niveau mondial) », précise l’étude.

À lire : Enquête du HCP : les Marocains faiblement protégés dans le monde du travail

Pour Zineb Sqalli, directrice associée au Boston Consulting Group, « cette tension sur le marché du travail est structurelle et les entreprises doivent s’organiser pour […] avoir un processus de recrutement et d’intégration industrialisé et performant… ». Et Philippe Montant, directeur général de ReKrute, de renchérir : « C’est désormais aux employeurs d’être challengés dans leurs méthodes de recrutement comme dans leur capacité à prendre en compte les attentes de leurs potentiels futurs collaborateurs pour attirer et fidéliser leurs équipes ».

Sujets associés : Emploi - Etude

Aller plus loin

Au Maroc, le niveau du sous-emploi reste élevé

Bien que le taux de sous-emploi connaisse une baisse, le niveau du sous-emploi reste élevé au Maroc. C’est ce que révèle la dernière étude de la Direction des Études et des...

Maroc : 58 000 postes d’emploi perdus au premier trimestre

Entre le premier trimestre 2021 et celui de 2022, l’économie marocaine a perdu 58 000 postes d’emploi, malgré la reprise des activités, fortement touchées par la crise du Covid-19.

« L’argent est dans la rue » : Kamal et sa ruée vers la consigne

À Dordrecht (Pays-Bas), Kamal, 42 ans et père de deux enfants, a fait de la collecte de bouteilles et de canettes consignées une activité lucrative.

Maroc : quels secteurs ont créé le plus d’emplois en 2022 ?

Le secteur qui a le plus recruté cette année au Maroc est l’Informatique. Il est suivi par le secteur bancaire.

Ces articles devraient vous intéresser :

Royal Air Maroc recrute

Royal Air Maroc (RAM) a lancé via sa filiale Atlas multi services (AMS), une opération de recrutement de personnel navigant commercial au Maroc. Le dernier délai de l’appel à candidatures est fixé au 1ᵉʳ décembre prochain.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

Spirit Aerosystems renforce ses effectifs marocains

Après une pause en 2021, les recrutements ont repris au Maroc chez l’Américain Spirit Aerosystems, leader mondial de la fabrication des aérostructures pour l’aviation civile et militaire. Déjà de dizaines de personnes recrutées.

La stratégie du Maroc pour s’imposer dans la sous-traitance aéronautique

Depuis 25 ans, le Maroc travaille à s’imposer dans la sous-traitance aéronautique mondiale. Quelle stratégie a-t-il défini pour atteindre son objectif ?

27 000 Marocains ont quitté le Maroc en 2022 pour travailler à l’étranger

Quelque 27 000 Marocains ont quitté le pays en 2022, selon le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri. Ce sont des départs réguliers via des canaux officiels.

Une lettre particulière d’Amine et de Yasmine à Emmanuel Macron

Dans une correspondance, Amine et Yasmine, deux enfants de huit ans expriment des inquiétudes quant à l’avenir de Casino Saint-Étienne où travaillent leurs parents et demandent au président de la République française Emmanuel Macron de sauver le groupe.

Les Marocains partiront à la retraite plus tard

Le Maroc s’est engagé dans la voie de réforme de son système de retraite visant à rétablir l’équilibre financier des régimes. Et l’une des principales dispositions du nouveau texte est le relèvement de l’âge de départ à la retraite à 65 ans. La...

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette année.