Espagne : les enfants Marocains victimes de discrimination à l’embauche

21 mars 2023 - 15h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

12 % des enfants d’immigrés dont ceux d’origine marocaine subissent des discriminations à l’embauche, selon une étude du ministère espagnol de l’Inclusion.

Les enfants d’Espagnols ont 36 % de chances plus que les immigrés d’être retenus au terme d’un processus de recrutement, indique l’étude réalisée par l’Institut de recherche Ortega y Gasset, avec le soutien de l’Observatoire espagnol sur le racisme et la xénophobie (Oberaxe) relevant du ministère de l’Inclusion, sur la base de la soumission de candidatures de fils d’espagnols et d’immigrés de nationalité marocaine, chinoise, péruvienne et dominicaine à 1 002 offres d’emploi.

À lire : France : persistance de la discrimination à l’embauche à l’encontre des Maghrébins

L’expérience confirme que la discrimination envers les profils des enfants d’immigrés est l’un des facteurs qui influencent le processus d’acceptation ou de rejet d’une candidature, ce qui contribue à accroître de manière « significative » l’inégalité dans l’accès au marché du travail pour ces jeunes, explique la sociologue Rosa Aparicio à EFE, à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, commémorée ce 21 mars.

Pour le chercheur, des préjugés continuent d’exister sur les origines des enfants d’immigrés, certains plus négatifs que d’autres, et « pour certaines professions, le capital ethnique peut être un facteur positif lorsqu’il s’agit d’être sélectionné pour un emploi ». L’étude montre également qu’il existe des différences dans le niveau de discrimination des immigrés, les enfants de Marocains étant 50 % plus susceptibles d’être rejetés contre 30 % pour les enfants de Péruviens et 31,7 % pour les enfants de Chinois.

À lire : Discrimination, intégration, identité : des Espagnols d’origine marocaine en parlent

Le sexe aussi influence les choix des employeurs en ce qui concerne les enfants d’immigrés, révèle l’étude, précisant que les hommes et les femmes d’origine dominicaine et marocaine sont les touchés par la discrimination, avec 16,3 % d’hommes contre 5,1 % de femmes chez les enfants dominicains et 14,7 % de femmes contre 9,6 % d’hommes chez les enfants marocains.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Racisme - Etude - MRE

Aller plus loin

Discrimination, intégration, identité : des Espagnols d’origine marocaine en parlent

Le romancier Youssef el Maimouni, la dessinatrice et illustratrice Nadia Hafid et la rappeuse et écrivain Miss Raisa, tous Espagnols d’origine marocaine, mais de générations et...

France : persistance de la discrimination à l’embauche à l’encontre des Maghrébins

Malgré les nombreuses sensibilisations, les Maghrébins continuent de se heurter à la discrimination à l’embauche. Une nouvelle étude vient de mettre le doigt sur obstacles...

Murcie : un miroir de l’immigration marocaine en Espagne (reportage)

Plusieurs migrants d’origine marocaine se sont installés dans la région de Murcie dans les années 80 et leurs enfants se battent aujourd’hui pour obtenir leurs diplômes...

Pays-Bas : la communauté marocaine victime de discrimination

En 2021, les Marocains résidant aux Pays-Bas ont le plus souffert de toutes sortes de discriminations, selon une enquête du Bureau central des statistiques (CBS).

Ces articles devraient vous intéresser :

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

L’ONCF a pensé aux MRE pendant les vacances

L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a mis en place un plan pour accueillir les millions de voyageurs attendus à bord de ses trains lors de la prochaine saison estivale. Une attention particulière est accordée aux Marocains résidant à l’étranger...

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Les adieux émouvants de Salima Belabbas, présentatrice du RTL Info

C’est avec une grande émotion et une voix tremblante que Salima Belabbas, présentatrice d’origine marocaine du RTL Info, a fait ses adieux aux téléspectateurs dimanche.

Tanger Med s’est refait une beauté pour mieux accueillir les MRE

Le port Tanger Med est sur le point d’accueillir les Marocains résidant à l’étranger dans le cadre de l’opération « Marhaba 2023 », selon Kamal Lakhmas, le directeur du port. Une somme avoisinant 80 millions de dirhams a été consacrée à l’amélioration...

Retour définitif des MRE au Maroc : ce que dit la douane

Selon les dernières régulations édictées par la douane marocaine, les Marocains résidant à l’étranger qui prévoient de rentrer définitivement au Maroc doivent se conformer à certaines règles concernant l’importation de biens.

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Marhaba 2023 : le dispositif exceptionnel d’accueil des MRE commence aujourd’hui

C’est ce lundi 5 juin que débutera l’opération Marhaba 2023 dédiée aux Marocains résidant à l’étranger. La Fondation a activé le dispositif d’accueil au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, composé 24 sites d’assistance et...

Les MRE, un vivier de compétences inexploitées par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE), estimés à cinq millions, contribuent de manière significative au développement du Maroc. Ils restent attachés au royaume et sont disposés à le servir à le défendre de toutes les manières possibles.