Les Marocains, malheureux au travail

29 novembre 2022 - 14h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

La plupart des travailleurs marocains disent ne pas être épanouis au travail. Selon une enquête menée par ReKrute, ils ne sont que 18 % à y trouver une certaine satisfaction.

Pour la majorité des personnes sondées âgées de plus de 22 ans, il faut un salaire plus élevé, des postes plus intéressants et le respect de l’équilibre vie professionnelle-vie privée, pour qu’elles se sentent épanouies au travail. Selon le compte-rendu de l’enquête, la crise du Covid-19 a accentué ce sentiment d’inconfort au travail chez bon nombre de Marocains.

À lire : Maroc : quel est le salaire moyen dans la fonction publique ?

« Les Marocains sont-ils heureux au travail ? ». Seulement 18 % ont répondu oui à cette question. 44 % des sondés ont avoué avoir du plaisir à aller travailler, tandis que pour les 56 % restants, disent le faire pour la forme et n’en tirent aucune satisfaction. La même enquête a révélé que 57 % des salariés marocains ont exprimé leur envie de démissionner, tandis que 41 % sont prêts à rester si toutes leurs attentes sont satisfaites.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Emploi - Enquête - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Accidents de travail : environ 5000 morts par an au Maroc

La situation de la santé et de la sécurité au travail demeure très inquiétante au Maroc. Le nombre de travailleurs décédés suite à des accidents de travail serait de 5000 par an...

Maroc : quel est le salaire moyen dans la fonction publique ?

Sur un total de 568 149 fonctionnaires civils, la fonction publique marocaine affecte 135,93 milliards de DH aux dépenses du personnel. Pourtant, il existe de saisissantes...

Maroc : pour empêcher la corruption, des employés privés de tenues avec poches

Pour lutter contre la corruption qui sévit dans ses rangs, l’autorité du Port Tanger-Med (au nord du Maroc) a décidé d’adopter des tenues sans poches pour ses employés.

Maghreb : grosse galère pour les travailleurs précaires

C’est une période de vaches maigres pour les travailleurs sans contrat et sans protection sociale du Maghreb. Qu’ils soient au Maroc, en Algérie ou en Tunisie, ces travailleurs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

La stratégie du Maroc pour s’imposer dans la sous-traitance aéronautique

Depuis 25 ans, le Maroc travaille à s’imposer dans la sous-traitance aéronautique mondiale. Quelle stratégie a-t-il défini pour atteindre son objectif ?

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.

Spirit Aerosystems renforce ses effectifs marocains

Après une pause en 2021, les recrutements ont repris au Maroc chez l’Américain Spirit Aerosystems, leader mondial de la fabrication des aérostructures pour l’aviation civile et militaire. Déjà de dizaines de personnes recrutées.

Une lettre particulière d’Amine et de Yasmine à Emmanuel Macron

Dans une correspondance, Amine et Yasmine, deux enfants de huit ans expriment des inquiétudes quant à l’avenir de Casino Saint-Étienne où travaillent leurs parents et demandent au président de la République française Emmanuel Macron de sauver le groupe.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

Statut d’auto-entrepreneur au Maroc : après l’euphorie, le flop ?

Lancé en 2015, le statut auto-entrepreneurs semble ne plus être une solution à l’informel et au chômage. Le bilan en est la parfaite illustration.